Guigoz Français 13-24

GUIGOZ 13

C :  Bonjour Mike, ça fait des semaines que je te cherche car j’ai été bénie par les enseignements que tu m’as donné de Guigoz 1 à 12 et j’ai eu assez de   temps pour lire profondément la bible en pratiquant tout ce que tu m’avais enseigné mais je me rends compte que malgré tout cela, j’ai encore des questions et j’ai vraiment besoin de passer encore de temps avec toi pour avoir en peu plus d’éclaircissements si tu le permets évidemment…

M : Corinne, tu sais que je suis toujours disponible et spécialement quand il s’agit de servir le Seigneur et je suis content que tu aies fait un si grand pas. Alors, je suis à ta disposition

C : Je sais que Dieu parle régulièrement à ses enfants mais mon problème est de savoir comment discerner la voix de Dieu car je crois que tu es d’accord avec moi que nous recevons beaucoup de voix et que c’est souvent difficile de discerner laquelle vient de Dieu ?

M : Oui tu as parfaitement raison car beaucoup de serviteurs de Dieu rencontrent beaucoup de difficultés pour discerner la voix de Dieu et crois-moi le diable en profite très souvent pour nous détourner de la volonté de Dieu

C :  Tu veux dire que le diable peut inspirer ou parler à un enfant de Dieu ?

M : Le diable ne peut pas lire tes pensées mais tout ce qu’il peut faire, c’est de les influencer. D’abord, il faut que tu saches que si tu entends une voix d’une façon ou d’une autre…

C : Excuse-moi de t’interrompre mais quand tu parles de voix, tu veux dire une voix audible

M : La voix peut être audible ou tu sens une envie de faire quelque chose, c’est comme si quelqu’un te disais : Vas-y, fais ceci ou cela

C :  De quelle manière, Dieu parle-t-Il ?

M : La bible dit dans Job 33 : 14 que Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Si tu passes assez de temps dans la présence de Dieu, tu sauras détecter Sa voix car le meilleur moyen d’y arriver, c’est de rester près de lui

C :   C’est à dire ?

M :  Passer assez de temps dans la prière et la méditation sur Sa parole

C :  Est-ce que c’est vrai que Dieu parle à travers les songes pendant que nous   dormons ?


M : Comme tu n’as pas encore fermé ta bible, tu peux lire le verset qui suit, c- à -d Job 33 : 15 , il est écrit : « Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche, alors Il leur donne des avertissements… »

C : D’après toi, pourquoi Dieu nous parle souvent la nuit quand nous sommes livrés à un profond sommeil ?

M : Je crois qu’une fois éveillé, on bloque le Saint-Esprit par nos propres raisonnements
 
C : Ahaann!! Parce que Dieu nous parle à travers le Saint-Esprit ?
 
M : Oh oui ! La bible dit dans Romains 8 : 16 que l’Esprit rend témoignage à notre esprit, c- à -d qu’Il communique avec notre Esprit. Dieu étant Esprit, son langage est également spirituel et c’est par le moyen du Saint Esprit que non seulement Il nous parle, mais qu’Il nous aide à comprendre son langage

C : Si je t’ai bien compris, c’est uniquement par le moyen spirituel que Dieu nous parle ?        

M : Oh non ! Tu m’as mal compris…c’est spirituellement qu’on interprète son langage mais comme nous l’avons lu dans Job 33 : 14 , Il parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde

C : Donc, en résumé, quelles sont les sources de voix qui nous influencent dans nos décisions ?

M :  Trois sources : Le Saint Esprit, le diable et la chair

C :   La chair ?

M : Oh oui ! La bible nous recommande dans Galates 5 : 16 de marcher selon L’Esprit, afin de ne pas accomplir les désirs de la chair. Et que ça soit les songes, les décisions dans nos projets, les circonstances ou même les prédications que nous entendons à l’église. La lumière se trouve dans Romains 8 : 14  où la bible dit que tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Restons donc près du Saint-Esprit afin d’éviter toute sorte de confusion

C : Merci pour cette explication, mais j’ai une autre question concernant le « parler en langue »

 


 

               GUIGOZ 14

 
C : Bonjour, Mike ! Tu te souviens la dernière fois quand on s’est séparé, je t’ai dit que j’ai une question concernant le « parler en langue ». Parfois il m’arrive de me demander si j’ai reçu le Saint Esprit ou pas car jusqu'à maintenant je n’ai pas encore parlé en langue alors que parmi les promesses que j’ai lu dans Marc 16 :17, figurent le parler en langue. Cela crée une confusion en moi

M : La bible est claire en ce qui concerne le « parler en langue » et effectivement c’est l’une des promesses dont Jésus a parlé mais j’aimerais que tu comprennes que tu n’auras pas nécessairement toutes les promesses que Jésus a promis, tout comme tu ne peux pas avoir tous les dons spirituels, sinon je te poserais la question que Paul a posé aux corinthiens en disant : « Si tous étaient un seul membre, ou serait le corps ? » 1 Corinthiens 12 : 19. L’Apôtre Paul continue dans le même chapitre au verset 30 où il pose une autre question : « Tous ont-ils le don des guérisons ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ? » 1 Corinthiens 12 : 30
 Par là tu comprends que Paul explique clairement que tous ne doivent pas avoir tout mais que nous formons le corps de Christ pour se compléter

C : Tu veux donc dire qu’il y’a une règle concernant le « parler en langue » et que cela peut édifier le corps de Christ ?

M : Exactement ! Tu trouveras la réponse à ta question dans 1 Corinthiens 14

C : Donc tu soutiens ceux qui disent qu’il ne faut pas parler en langue dans les assemblées car disent-ils, cela dérange les autres ?

M : Je ne les soutiens pas mais je crois en ce que me dis la bible dans 1 Corinthiens 14 : 23 , la bible dit : « Si donc, dans une assemblée de l’Eglise entière, tous parlent en langues, et qu’il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous ? »

C : Fous ???

M : Paul voulait encore une fois insister sur le fait que dans le corps de Christ nous devons faire ce qui édifie les autres au lieu de nous concentrer sur nous même

C : Alors…quelle est la solution pour que les autres soient édifiés par le parler en langue ?

M : La réponse se trouve dans 1 Corinthiens 14 : 13 « C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter » et dans 1Corinthiens 14 : 16, il dit : « Autrement, si tu rends grâce par l’esprit, comment celui qui est dans les rangs de l’homme du peuple répondra-t – il – Amen ! à ton action de grâce, puisqu’il ne sait pas ce que tu dis ? »

C : Si je comprends bien, il y’a des cas où Dieu peut parler à son peuple à travers le don des langues ?

M : A condition qu’il y’ait quelqu’un qui a le don d’interpréter les langues ou si la personne même qui parle en langue est capable d’interpréter ce qu’elle dit

C : Au cas contraire, il faut se taire ?

M :  Exactement ! Du moins en présence des autres et tu pourras prier en langues à la maison quand tu seras seule avec ton Dieu

C : Mais parfois on a l’impression que les chrétiens n’arrivent pas à contrôler leurs émotions quand il s’agit de parler en langues et c’est comme si c’est un feu qu’on n’arrive pas à éteindre ?

M : La bible dit dans le même chapitre dans 1 Corinthiens 14 : 32 que les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes. Seul l’esprit impur est incontrôlable et tourmente ceux qui le possèdent.

C : Mais Mike, le jour de Pentecôte, quand le Saint Esprit est descendu sur les Apôtres, ils parlaient tous en langues et tout le monde les entendaient ?

M : La bible dit dans Actes 2 : 8 que ceux qui étaient présents comprenaient ce que les Apôtres disaient et ils les comprenaient dans leur propre langue à chacun, dans sa langue maternelle alors qu’ils n’étaient pas Galiléens. Dieu a permis qu’ils comprennent ce que les apôtres disaient pour que la gloire Lui revienne

C : Que Dieu te bénisse pour cette explication concernant les langues, mais il m’arrive d’être affaiblie dans mes prières à cause des circonstances et pour être sincère, il m’arrive mais d’être pratiquement incapable de prier et j’aimerais que tu m’aides à m’en sortir.

M : D’accord, on en parlera dans Guigoz 15


 

  GUIGOZ 15  
  

C : Bonjour Mike,

M : Bonjour Corinne,

C : Comme je te l’ai dit dernièrement, il m’arrive d’être affaiblie spirituellement de telle sorte que je n’arrive même pas à prier et je me suis finalement rendu compte que cela est provoqué par des circonstances désagréables, je veux dire des épreuves que je n’arrive pas parfois à supporter

M : Avant tout j’aimerais te dire que la parole de Dieu dit dans 1 Corinthiens 10 : 13 qu’aucune tentation ne nous  est survenue qui n’ait été humaine, et que Dieu ne permettra pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces

C :         Pourtant c’est le cas souvent ! Y’a-t-il une explication à cela ?

M : L’explication que je peux te donner concerne l’état de notre cœur. Souviens-toi que quand nous prions, notre esprit est en communion avec l’Esprit de Dieu et si notre cœur est tourmenté, cette communion devient difficile et même souvent impossible

C : Pourquoi tu insistes sur l’état de notre cœur ? Y’a-t-il un moyen de le protéger afin de garder notre communion avec Dieu ? Montre-moi un passage biblique qui montre à quel point notre cœur est important dans notre vie spirituelle ?

M : Ouvre ta bible et lis dans Proverbes 4 : 23, il est écrit : « Garde ton cœur plus que toute autre chose car de lui viennent les sources de la vie »

C :  Les sources de la vie ? Cela veut dire que le cœur est capable de produire la  vie ?

M : Non seulement il produit la vie, mais il a la capacité de multiplier toute semence que tu laisses entrer. C’est pour cela que la parole nous dit de le garder plus que tout.

C :  Mike, je ne comprends pas ce que tu veux dire par « la capacité de multiplier  toute semence » ?

M :  Ici je veux parler des émotions, si tu laisses les circonstances te contrôler, c- à-d si
 tu te laisses emporter par la colère, la haine, la dépression, l’anxiété…toutes ces choses pénètrent dans le cœur comme une semence et comme toute semence se développe dans la terre pour se multiplier, c’est exactement le cas pour notre cœur. Une fois que la semence de la colère, la haine ou anxiété pénètre dans notre cœur, il ne fait que multiplier la semence injectée selon sa nature. Souviens-toi que de lui viennent les sources de vie

C :  Donc en peu de mots, il faut prier pour avoir la force de contrôler les  circonstances ?

M : Oh non Corinne ! Surtout pas cela. Le rôle de contrôler les circonstances est réservé à Dieu et à Dieu seul selon Daniel 2 :21 , mais la bible nous recommande plutôt de contrôler notre corps ou notre chair. C’est l’un des fruits du Saint-Esprit : la maîtrise de sois ou la tempérance. Tu liras ces fruits dans Galates 5 : 22

C :  Donc si je parviens à me contrôler, cela veut dire qu’une grande force réside en
      moi ?

M :  La parole de Dieu dit que celui qui est maître de lui-même vaut mieux que  celui qui prend des villes, il vaut même mieux qu’un héros. Tu peux lire ce  passage dans Proverbes 16 : 32

C : Dis-moi Mike, et je veux que tu sois sincères avec moi, ça ne t’arrive pas de perdre le contrôle de sois et être emporté par l’inquiétude ?

M : Cela arrive à tout être humain qui porte la chair mais heureusement que nous avons une arme redoutable, l’épée qui est la parole de Dieu. Je t’envoie dans Philippiens 4 : 6 où la parole nous dit : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toutes chose, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces » et je puis tout par celui qui me fortifie selon Philippiens 4 :13

C :  Je te remercie beaucoup pour cet enseignement mais j’aimerais découvrir  d’autres causes qui nous affaiblissent dans nos prières

M :  D’accord mais on en parlera dans Guigoz 16


 

          GUIGOZ 16


C : Bonjour Mike, je ne peux plus attendre depuis que tu m’as promis de me montrer les autres causes qui nous affaiblissent souvent dans nos prières car j’imagine qu’une fois qu’on les découvre, il y’a forcement un moyen de les éviter. Je te le demande car tous ceux avec qui je discute sur ce sujet ne me parlent que de Satan et j’ai comme l’impression que nous donnons à Satan une grande force et enfin de compte on risque de le craindre et perdre notre confiance en Dieu

M : Je suis content de ce que tu viens de me dire car tu m’as posé une question et tu as toi même donné la réponse

C : La quelle ????

M : Le manque de confiance en Dieu

C : Donc tu veux dire que si on place notre confiance en Dieu, Satan perd automatiquement sa force ? Dis-moi d’abord si Satan a réellement cette force et pourquoi Dieu la lui a donnée ?

M : Je ne veux pas entrer dans les détails car on risque de changer de sujet mais en résumé, la puissance a été donnée à Adam et Satan le savait très bien et c’est après le péché d’Adam que Satan s’est emparé de sa force…

C : Tu veux dire qu’il a volé la puissance destinée à Adam ? Celui de contrôler tout ce qui se trouve sur la terre ?

M : Exactement

C : Revenons sur la confiance en Dieu, quel est le bien fondé de placer sa confiance en Dieu…quel rapport y-a-t-il avec la vie de prière ?

M : Avant de répondre à ta question, j’aimerais que tu ouvres ta bible et que tu lises dans Jérémie 17 : 7-8

C : « Béni soit l’homme qui se confie dans l’Eternel, et dont l’Eternel est l’espérance ! Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant ; Il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert ; Dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit »

M : La réponse se trouve dans ce verset : Les eaux représentent la parole de Dieu et les racines représentent la prière

C : Ahaaan !!!! Donc être comme un arbre planté près des eaux signifie être constamment dans la parole de Dieu, et si les racines représentent la prière, cela veut dire que la prière doit s’étendre vers le courant qui est la parole…..je ne comprends pas très bien ?

 

M : Oui, vas-y tu y es presque…la prière est représentée par les racines qui doivent effectivement s’étendre vers le courant qui est la parole, c- à -d que la prière doit être conforme à la parole de Dieu, autrement dit, elle doit être spirituelle et non charnelle ce qui veut dire qu’elle doit être conforme à la volonté de Dieu et je crois qu’on a déjà parle de ça n’est ce pas ?

C : Oh oui ! Je me souviens très bien de la différence entre la prière charnelle et la prière spirituelle mais je suis plutôt curieuse de comprendre d’avantage ce verset de Jérémie 17 : 8 car on dit aussi que cet arbre n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert et surtout on dit que dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit… Impressionnant non ? Que signifient la sécheresse et le feuillage qui reste vert ?

M : C’est très simple, la sécheresse représente toute sorte d’épreuves auxquelles on peut être exposé, tandis que le fruit représente toute œuvre qu’on fait pour la gloire du Seigneur y compris la prière et un chrétien qui se confie dans l’Eternel et dont l’Eternel est l’espérance n’a point de crainte pendant cette période de sécheresse.
 Le feuillage qui reste vert représente un chrétien qui a gardé sa confiance en Dieu en restant dans la prière. Souviens-toi qu’au début on a dit que les racines représentent la prière, c- à -d le moyen par lequel l’arbre reçoit la vie.

C : Et que se passerait-il si la chaleur touchait les racines ?

M : Elles sont étouffées et le feuillage qui était vert change de couleur pour devenir jaune et plus tard il finit par sécher et disparaître.

C : Si j’ai bien compris, l’arbre qui est planté dans l’eau, ses racines sont protégées et ne se rendent pas compte du changement de climat et continuent à fonctionner normalement ? Ça revient à ce qu’on disait la fois dernière à propos du cœur qui doit être gardé plus que tout ?

M : Maintenant je vois que tu as tout compris. Ce qui est important, c’est de placer ta confiance dans l’Eternel et les circonstances ne doivent pas affecter notre vie de prière car c’est par la prière que nous puisons toutes sortes de bénédictions venant de Dieu

C : Merci Mike et que Dieu te bénisse. Puis-je te voir demain ? J’ai une autre question

M : Sans problèmes. Rendez-vous dans Guigoz 17


 

    GUIGOZ 17


 
C :  Bonjour Mike, merci beaucoup pour ta disponibilité. Y’a-t-il une meilleure religion ? La bible en parle-t- elle ?

M : La bible dit dans Jacques 1 : 27 : « La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde »

C : Pourquoi les veuves et les orphelins ? Pourquoi ça a une si grande importance aux yeux de Dieu ?

M : La réponse est très simple : parce que Dieu est incarné ou caché dans les veuves, les orphelins et toute personne dans le besoin

C : Peux-tu me dire une seule personne dans ce monde qui n’est pas dans le besoin ?

M : Tu as parfaitement raison, tout le monde est dans le besoin mais si ton ami a besoin de l’argent pour payer ses études, tu peux lui en donner et après une certaine période il te remboursera n’est ce pas ?

C : Ça me paraît logique

M : Bien ! Dieu est donc caché dans des personnes qui ne seront jamais capable de te rembourser

C : Tu veux donc dire que s’ils sont incapables de me rembourser, Dieu me remboursera à leur place ?

M : Exactement

C : Excuse-moi mais j’aimerais voir un passage biblique qui en parle

M : Tu liras dans Luc 14 : 12-14 où Jésus dit qu’il faut inviter des pauvres, des boiteux, des aveugles…car ils ne peuvent pas te rendre la pareille. Donc à chaque fois que tu aides quelqu’un qui n’est pas capable de te rembourser, tu devrais le faire avec joie car c’est au Seigneur que tu le ferais

C : Et moi qui passais du temps à me demander qu’est ce que je peux faire pour le Seigneur ? Je croyais que prier, lire la bible, payer la dîme et les offrandes suffisaient pour plaire à Dieu. Si Jésus est réellement caché dans des orphelins et les veuves, cela veut dire que nous le croisons tous les jours sans nous en rendre compte ?

M : C’est d’ailleurs pour cette raison qu’au jour du jugement beaucoup demanderont au Seigneur quand ils l’ont vu malade, soif ou étranger…ils seront surpris de ce que le Seigneur leur réprimande de ne l’avoir pas secouru

C : Tu veux dire que le Seigneur nous demandera pourquoi on l’a vu dans le besoin et on ne l’a pas secouru ?

M : Oh oui ! Nous aurons des comptes à rendre car dans Matthieu 25 : 40 il est écrit : « Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » tandis que dans Matthieu 25 : 45 Il dit : « Toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites »

C : Attends Mike ! J’ai l’impression que Jésus parle de ses frères, ce qui veut dire les croyants ? Dois-je aider les chrétiens seulement pour être récompensée ? Y-a-t-il une explication biblique ?

M : Oh oui. Dans Galates 6 :10 il est écrit : « Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi »

C : Ah bon ! Donc je comprends que je dois aider tout le monde tout en privilégiant les enfants de Dieu.
 Mais Mike, moi je ne suis qu’étudiante et je n’ai pas assez d’argent pour secourir ces personnes avec toutes mes dépenses mensuelles et je crois que Dieu me comprend…après tout, ce qui est important c’est la foi que j’ai pour lui ?

M : Tu parles comme si Dieu avait besoin de ton argent et tu oublies que ce n’est pas ton argent mais le sien car la bible dit dans Aggée 2 : 8 que l’or et l’argent lui appartiennent. Ce que je veux dire, ce que Dieu n’a pas besoin de notre argent, mais de notre cœur. Il veut qu’on manifeste son amour en s’entraidant. C’est cela sa nature et quand tu me dis que ce qui est important c’est la foi que tu as pour lui, je te dirais que la foi n’est rien sans les œuvres

C : Comment la foi n’est rien sans les œuvres ? Mais la bible dit dans Ephésiens 2 : 8-9 que nous sommes sauvés par la foi et non par les œuvres afin que personne ne se glorifie ?

M : As-tu déjà vu un cadavre avec tes propres yeux ?

C : Oui j’ai vu le corps de ma mère après sa mort

M : Comment était l’état de son âme ?

C : Mais…Mike, je te dis qu’elle était déjà morte et son âme n’était plus en elle

M : Eh bien, la bible nous dit dans Jacques 2 : 26 que : « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte »

C : Ça alors !!!! Donne-moi le temps de digérer cela et on se retrouve demain

M : Rendez – vous dans Guigoz 18


 

    GUIGOZ 18


C : Bonjour Mike, J’ai appris qu’il y’a cinq ministères dans l’église mais jusqu'à maintenant je n’arrive pas à comprendre le rôle de chacun et je me suis rendu compte que beaucoup de mes amis n’arrivent pas à distinguer qui est qui dans l’église ? J’aimerais qu’on en parle aujourd’hui

M : Connais-tu les 5 ministères ?

C : Oui, je crois qu’il y’a les Evangélistes, les Pasteurs, les Apôtres, les Docteurs et les Prophètes. Mais le problème est que je ne me souviens pas exactement où se trouve le verset qui en parle

M : C’est dans Ephésiens 4 : 11, il est écrit : « Et il a donné les uns comme Apôtres, les autres comme Prophètes, les autres comme Evangélistes, les autres comme Pasteurs et Docteurs ». Mais aujourd’hui, je suggère qu’on parle uniquement à propos des Evangélistes et des Pasteurs

C : D’accord, je trouve ça intéressant ! L’essentiel est que je comprenne où réside la différence car souvent on a l’impression qu’un Pasteur est Evangéliste et vice-versa

M : Avant tout, je veux que tu comprennes que tout enfant de Dieu est appelé à prêcher l’évangile c- à -d témoigner pour la gloire de Dieu et parler de Jésus pour que ceux qui sont encore dans la voie qui mène vers la mort retrouvent la vie éternelle qui est un don gratuit. Et Paul écrit aux romains en les demandant comment les païens croiraient en Jésus s’ils n’ont pas entendu parler de Lui et qu’ils ne pourraient pas en entendre si personne ne les prêche. Tu peux le lire dans Romains 10 : 14

C : Donc nous sommes tous appelés à prêcher Jésus ?

M : Tout à fait ! Mais le ministère d’Evangéliste est un appel particulier qui consiste à gagner les âmes dans des croisades et évangélisations en dehors de l’église afin de les amener dans l’Eglise qui est le corps de Christ

C : On peut comparer un Evangéliste à un pêcheur qui va pêcher des poissons dans un lac ?

M : Exactement

C : Mais une fois que les âmes converties sont dans église, il faudrait qu’il y’ait quelqu’un d’autre qui s’en occupe ?

M : C’est là où se trouve le rôle du Pasteur

C : Celui de garder les âmes dans église ?

M : En quelque sorte oui. La bible décrit le Pasteur comme un berger et tu connais le rôle du berger quand il s’agit de garder et de s’occuper du troupeau

C : Donc ils se complètent ?

M : Absolument, et c’était le même cas pour Paul et Apollos quand il écrivait dans
  1 Corinthiens 3 : 6 « J’ai plante, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître »

C : J’ai toujours eu l’impression que le rôle pastorale est plus honorable et beaucoup de jeunes chrétiens rêvent de devenir des Pasteurs

M : C’est peut être enviable à distance mais à mon avis, le rôle de Pasteur n’est pas facile du tout car selon Jésus, pour être un bon berger, il faut accepter de donner sa vie pour ses brebis selon Jean 10 : 11

C : Tu veux dire, qu’il doit se sacrifier pour les chrétiens de son église au point d’abandonner même ses intérêts au détriment de ceux du peuple de Dieu ?

M : Ce n’est pas moi qui le dis, mais c’est Jésus qui l’a dit, et si ce n’est pas le cas, ce Pasteur est considéré comme un mercenaire selon Jésus dans Jean 10 : 12

C : Un mercenaire ?

M : Oui, ça veut dire qu’il met en avant ses propres intérêts et souvent il s’agit d’intérêts matériaux. Dès qu’un problème survient, le mercenaire laisse les brebis et prend la fuite

C : Pour aller où ?

M : Là où il se sent à l’aise c- à -d dans l’église où il trouve ses intérêts. Cela arrive souvent aux Pasteurs qui changent tout le temps d’églises à la recherche d’une place meilleure

C : Que Dieu les aide car mieux vaut être païen que mercenaire

M : Je suis d’accord avec toi Corinne

C : Merci beaucoup Mike. Tu m’as dit qu’aujourd’hui on parle de 2 ministères. A demain donc.


 

  
   GUIGOZ 19


C : Bonjour Mike, hier tu m’avais dit qu’on parlera des autres ministères, de quels ministères veux-tu qu’on parle aujourd’hui ?

M : Euhh….si on parlait des Docteurs et des Apôtres ?

C : Fantastique ! J’ai hâte de connaître en peu plus sur les Apôtres car j’ai comme l’impression que tout le monde a peur de ce titre…On entend toujours parler des Pasteurs et Evangélistes mais c’est comme si les Apôtres sont partis avec la bible et n’existent presque plus aujourd’hui

M : Au fait, le rôle des Apôtres est exercé même aujourd’hui dans beaucoup d’églises dans le monde mais seulement on les appelle souvent « Missionnaires »

C : Et quel est ce rôle ?

M : Celui de convertir des païens dans un lieu où la bonne nouvelle n’est pas encore arrivée et d’y créer des disciples, de les enseigner, d’y implanter une église, de former des pasteurs et de continuer leur chemin dans le but de conquérir un autre territoire

C : En peu comme ce que faisait l’Apôtre Paul ?

M : Ce n’est pas seulement Paul mais tous les disciples de Jésus étaient Apôtres car Jésus avant de monter au ciel leur a dit dans Actes 1 :8 « Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre »

C : Donc un Apôtre est quelqu’un de mobile ?

M : Selon l’explication biblique…oui

C : Alors pourquoi il y’a des Apôtres qui sont Pasteurs d’églises et résident dans un seul lieu et s’ils se déplacent, c’est juste pour aller prêcher quelque part et reviennent à leur domicile fixe ?

M : Selon la bible, ils ne sont pas Apôtres mais Pasteurs et si on les appelle « Apôtres », c’est juste pour le titre. Ce n’est pas parce que tu portes le titre d’Apôtre que tu le deviens forcement, car comme Paul le dit dans 2 Corinthiens 10 : 18  : « ce n’est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, mais c’est celui que le Seigneur recommande »

C : Je crois que j’ai bien compris le rôle des Apôtres et si tu me parlais maintenant des Docteurs ? Qu’est ce qu’un docteur et quel est son rôle dans l’église ?

M : Le rôle du Docteur est d’enseigner le peuple de Dieu c- à -d les nourrir de la parole en leur donnant toutes les révélations possibles car la parole de Dieu est spirituelle et c’est spirituellement qu’on l’enseigne

C : Donc, une fois enseignés, les chrétiens peuvent aussi exercer à leur tour cette fonction d’enseignants ?

M : Attention Corinne ! Il ne faut pas confondre l’enthousiasme de servir le Seigneur et l’appel car beaucoup tombent dans ce piège. L’Apôtre Paul dit dans 1 Corinthiens 12 : 29 que tous ne doivent pas être Apôtres, Docteurs et Prophètes. Le chrétien doit prier pour avoir la direction du Saint Esprit mais je t’averti qu’il est extrêmement dangereux de s’aventurer à enseigner si tu n’es pas réellement envoyé par Dieu. Le rôle d’enseigner est différent de celui de prêcher Jésus par des témoignages car comme je te l’ai dit, prêcher Jésus est un devoir de tout chrétien

C : Pourquoi tu dis que c’est extrêmement dangereux de s’aventurer à enseigner ? Pourquoi cette exception ?

M : Parce que la bible nous le défend en nous avertissant qu'il ne doit pas y avoir un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car ceux qui enseignent seront jugés plus sévèrement. Tu peux le lire dans Jacques 3 :1

C : Pourquoi une si grande sévérité pour les enseignants ?

M : Parce qu’un enseignant dispose le pouvoir de détruire ou de construire l’église et si la parole de Dieu nous dit qu’il ne faut pas qu’il y’ait un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, c’est pour éviter le désordre dans l’assemblée de Dieu. Le peuple de Dieu doit être construit avec un même enseignement, un même sentiment, une même âme, une même pensée et un même amour. Et c’est à travers de faux enseignements que naissent les sectes et les doctrines démoniaques car le diable profite beaucoup de l’enseignement

C : Justement pourquoi particulièrement l’enseignement ?

M : Parce que l’enseignant est sensé dévoiler ce qui est voilé et une fois que les chrétiens croient en ce que tu les enseignes, tu deviens un instrument très intéressant pour le diable car il voit en toi un pouvoir de destruction. Si l’enseignant n’est pas un homme de prière, souvent il finit par perdre le bon chemin, et s’il est gagné par le diable, beaucoup de ceux qui sont derrière lui sont évidemment perdus

C : Je te remercie pour cet éclaircissement et je présume que la prochaine fois on parlera du ministère de Prophète


 

          
    GUIGOZ 20

C : Bonjour Mike,

M : Bonjour Corinne,

C : Je crois que j’ai bien compris les rôles de l’Evangéliste, du Pasteur, de l’Apôtre et du Docteur mais aujourd’hui j’aimerais qu’on parle de celui du Prophète. J’ai remarqué que beaucoup prophétisent mais j’aimerais savoir s’il doit y avoir un seul prophète dans l’église ou n’importe qui peut prophétiser ?

M : Le verset de 1 Corinthiens 12 :29 nous montre très bien que tous ne sont pas prophètes. Néanmoins, tout chrétien qui a le Saint-Esprit peut prophétiser car la bible dit dans 2 Pierre 1 :21 « car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie à jamais été apportée, mais c’est pousses par le Saint Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu ». Toutes fois, il faut distinguer le don et le ministère de prophétie. Concernant le don de prophétie, ça peut venir quand Dieu veut parler et ça arrive souvent dans des réunions de prière mais un Prophète qui exerce son ministère est constamment au service de l’église et Dieu qui parle souvent à son peuple à travers lui

C : D’accord, tu essaies de me dire que ce n’est pas la personne qui parle mais que c’est Dieu qui parle à travers lui ?

M : Oui mais il faut que tu comprennes que  « Enseigner ou Prêcher » veut dire « Parler de la part de Dieu » ce qui est la signification originale du mot « Prophétiser »

C : Alors Mike, maintenant je crois qu’on entre dans des choses plus sérieuses : j’ai eu dernièrement une longue discussion avec un chrétien qui essayait de m’expliquer qu’une femme n’est pas permise à parler dans l’église en s’appuyant sur le verset de
 1 Corinthiens 14 : 33-34 où il est écrit : « car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler ; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi ». J’étais presque convaincue qu’il avait raison mais je suis surprise par la définition que tu viens de me donner concernant le verbe « Prophétiser » car j’ai lu dans Joël 2 :28 que Dieu répandra son esprit sur toute chair et que ses fils et ses filles prophétiseront ! Si ça veut réellement dire parler de la part de Dieu, alors je ne comprends pas comment on empêche les femmes de prêcher dans certaines assemblées tout simplement parce qu’elles sont femmes ?

M : Tu as raison, le passage de 1 Corinthiens 14 : 33-34 crée souvent la confusion et surtout parce qu’au verset 37, l’Apôtre Paul dit que c’est un commandement du Seigneur…

C : Excuse-moi de te couper la parole Mike, mais j’ai entendu beaucoup de chrétiens qui disent que Paul s’adressait spécialement à l’église de Corinthe parce qu’il voulait régler un problème qui les concernait particulièrement à cette époque

M : Mais Corinne, si tu lis attentivement le verset 33, tu trouveras que Paul précise qu’il s’adresse à toutes les églises puisqu’il dit : « comme dans toutes les églises des saints… »

C : Mais d’où vient cette confusion, puisque tu m’as dit que « Prophétiser » signifie « Parler de la part de Dieu » et que je t’ai montré que le prophète Joël dit que les fils et filles de Dieu prophétiseront dans les derniers jours ? Si les filles de Dieu peuvent prophétiser, j’en déduis qu’elles peuvent prêcher dans une assemblée contenant des hommes également, qu’en penses-tu Mike ?

M : Je suis tout à fait d’accord avec toi d’autant plus que Paul dit également dans 1 Corinthiens 11 : 5 d’une femme qui prie ou qui prophétise. Mais je veux qu’on examine ce sujet étape par étape ; D’accord ?

C : Ok, je te suis à 100%

M : La grande confusion se trouve aux versets 33 et 34 c- à -d 1 Corinthiens 14 :33-34 mais personnellement, (ici je suis entrain de te donner mon avis personnel) je trouve l’explication au verset 35 où il recommande aux femmes d’interroger leur maris à la maison parce qu’il est malséant à une femme de parler dans l’église. Et le même Apôtre Paul écrit à Timothée dans 1Timothee 2 :12 en disant : « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence ». Ceci me montre que Paul insistait beaucoup sur la soumission de la femme devant l’homme et que selon la parole de Dieu, une femme doit être soumise à l’homme comme l’Eglise est soumise à Christ comme nous le lisons dans Ephésiens 5 :24 . Et c’est le même Paul qui dit dans 1 Corinthiens 11 :5 qu’une femme peut prophétiser, donc parler de la part de Dieu et la prophétie vient pour corriger, avertir et édifier le peuple de Dieu y compris les hommes. Si le prophète Joël a dit que Dieu parlera à travers ses fils et ses filles, j’en déduis qu’Il ne tient pas compte du sexe avant de parler mais Il parle à travers qui Il veut et quand Il veut. Seulement, Paul a empêché aux femmes d’enseigner et non de prêcher ou de prophétiser. Et pour conclure, je te demande de lire dans Galates 3 : 28 et je te signale que c’est le même Paul qui écrit à l’église de la Galatie

C : « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ »…Oh Mike ! Je crois que maintenant ça devient très clair et je ne doute pas que c’est le moment de partager avec mes amis tout ce que je viens d’entendre

M : Bon, je crois que ça suffit pour aujourd’hui. A nous revoir dans Guigoz 21


 

GUIGOZ 21

 
C : Bonjour Mike, aujourd’hui j’ai une question très pertinente à propos de la dîme et l’offrande. Je sais que mon pasteur en parle souvent mais tout ce que j’ai appris, ce qu’il faut donner la dîme c- à -d 1/10 de tout ce que nous gagnons comme revenue et l’offrande qui n’est pas bien déterminée en matière du montant ou pourcentage. Jusqu'à maintenant, je l’ai toujours fait comme un commandement mais j’aimerais comprendre ce que je fais et pourquoi je le fais. Je veux comprendre d’où vient cette loi de la dîme et de l’offrande...bref, je veux avoir un enseignement approfondi sur la dîme et l’offrande

M : Commençons d’abord par la dîme

C : Ok

M : La dîme est une des lois que l’Eternel à donné à Moïse concernant le peuple d’Israël. Ouvre ta bible et lis dans Nombres 18 :21

C : « Je donne comme possession aux fils de Lévi toute dîme en Israël, pour le service qu’ils font, le service de la tente d’assignation »

M : Tu comprends que la dîme était réservée à une seule tribu

C : La quelle ?

M : La tribu de Lévi. Lévi est l’un des douze fils de Jacob et Dieu a ordonné à Moïse que les enfants d’Israël doivent apporter la dîme aux fils de Lévi car ils étaient constamment au service de la tente d’assignation

C : Tu veux dire qu’ils ne faisaient que cela ? C’était ça leur travail ?

M : Oui, ils étaient au service de la tente d’assignation à temps plein et le peuple d’Israël devait donner la dîme de tous les revenus aux fils de Lévi qu’on appelle « Lévites »

C : Le peuple d’Israël apportait la dîme pour les remercier ?

M : Non, c’était pour honorer l’Eternel car les lévites travaillaient entièrement pour Lui et si tu donnes la dîme aux lévites, cela veut dire que tu la donnes à Dieu lui-même

C : C’était en peu comme le salaire des lévites si j’ai bien compris

M : Oui c’est cela car Dieu dit dans Nombre 18 :31 « Vous la mangerez en un lieu quelconque, vous et votre maison ; car c’est votre salaire pour le service que vous faites dans la tente d’assignation »

C : D’accord et où est la différence avec l’offrande ?

M : L’offrande servait aux biens matériaux que le peuple de Dieu amenait pour la construction et le service de la tente d’assignation ; C’était toujours géré par les lévites. Pour avoir une idée de ce que je dis, tu peux lire dans Nombres 7 :3-5
 
C : « Ils amenèrent leur offrande devant l’Eternel : six chars en forme de litières et douze bœufs, soit un char pour deux princes et un bœuf pour chaque prince ; et ils les offrirent devant le tabernacle. L’Eternel parla à Moïse, et dit : Prends d’eux ces choses, afin de les employer pour le service de la tente d’assignation ; tu les donneras aux lévites, à chacun selon ses fonctions »
Ok, tout cela était dans l’ancien testament, mais pourquoi aujourd’hui on continue à payer la dîme et les offrandes alors qu’il n’y a ni lévites, ni tente d’assignation ?

 M: Il n’y a plus de lévites mais il y’a des serviteurs de Dieu qui travaillent à temps plein et ce qu’on appelle « dîme » les permet de vivre comme c’était le cas avec les lévites à l’époque de Moïse. L’offrande permet de construire et de maintenir la maison de Dieu
 c- à -d l’église et tout le service qui s’y fait, toujours à l’image de ce qui se faisait à l’époque de Moïse

C : Je me suis toujours demandé pourquoi Jésus n’a jamais parlé de payer la dîme et les offrandes tout comme Paul et tous les Apôtres. A moins que je me trompe, je n’ai jamais vu un passage dans le nouveau testament qui nous demande de payer la dîme et les offrandes, ou qui condamne ceux qui ne le font pas. Je l’ai toujours entendu par des prédicateurs dans les églises. Si cela était si important, pourquoi ni Jésus, ni les Apôtres, personne n’a enseigné sur la dîme et les offrandes ?

M : Ils n’ont pas parlé de la dîme et des offrandes car ils avaient une autre vision plus spirituelle à propos de comment servir Dieu avec de l’argent. Dans Luc 12 :21, tu peux voir comment Jésus met en garde ceux qui veulent être riches pour eux et non pour Dieu. Et Paul dit dans 2 Corinthiens 9 :6-7 que celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment, il dit également que Dieu aime ceux qui donne avec joie sans tristesse ni contrainte. Corinne, je te conseille de ne plus limiter Dieu à 1/10 car Il vaut de loin plus que ça .Ne sois pas liée à aucune loi mais sois conduite par le Saint Esprit et Il te montrera combien Dieu et grand et tu ne le réduiras plus à 1/10 car souviens- toi que si tu sèmes abondamment, tu moissonneras abondamment car notre Dieu est fidèle

C : Merci beaucoup et je me sens complètement libérée
 A nous revoir dans Guigoz 22

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.