Les Oeuvres mortes

Les oeuvres mortes

(Première partie)


Verset du jour à méditer: Hébreux 6 :1 « C'est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes »


On entend souvent parler de l’œuvre de Dieu comme le travail accompli pour la gloire du Seigneur avec l’espoir d’être récompensé au ciel et dans le siècle présent.

Pendant la méditation de cette semaine, nous parlerons plus sur les œuvres mortes car il y’a souvent une confusion chez les enfants de Dieu qui n’arrivent pas à distinguer les œuvres vivantes de celles qui sont mortes.

Les œuvres mortes sont des œuvres qui ne sont pas enregistrées au ciel et auxquelles il n’y a aucune récompense de la part du Seigneur.

La seule raison qui explique le manque de récompense, c'est qu’elles ne sont pas dans le plan de Dieu d’où la motivation ne vient pas du Saint-Esprit et il y’a l’absence total de l’amour de Dieu.

J’ai longtemps été choqué par le passage biblique du livre des corinthiens qui dit : « Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien » (1 Cor 13 :3). J’avais du mal à comprendre comment quelqu’un peut distribuer tous ses biens ou livrer son corps pour être brûlé sans amour !

Les chrétiens ont développé ce que moi j’appelle « le matérialisme spirituel » qui est souvent la principale motivation de faire le bien. Il est vrai que la bible dit que nous moissonnerons ce que nous semons, mais nous devrions donner de l’attention à nos frères et sœurs qui ont besoin de notre aide au lieu de nous concentrer sur ce que le Seigneur nous donnera grâce à nos œuvres. Pour motiver les chrétiens à payer régulièrement la dîme, certains pasteurs doivent insister sur la multiplication des finances, la promotion au travail et dans la tête du chrétien, payer la dîme devient une forme d’investissement financier et non un acte d’obéissance et d’amour envers le Seigneur. D’autres payeront la dîme par peur de perdre leur travail ou d’échouer dans leurs affaires car ils en font une loi.

Les œuvres mortes peuvent être expliquées en trois catégories :

·        Les œuvres faites dans le seul but de se glorifier

·        Les œuvres faites pour un intérêt matériel avec l’absence totale de l’amour

·        Les œuvres faites dans un travail spirituel tout en croyant servir Dieu pour finalement se rendre compte qu’on était en dehors de Sa volonté

On continuera cette pensée dans la méditation de demain matin…

 


(Deuxième partie)


Verset du jour à méditer : Galates 4 :11-12 « Je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous. Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. Frères, je vous en supplie »


Dans la méditation de ce matin, nous parlerons des trois catégories qui expliquent les œuvres mortes. On a parlé :

·      Des œuvres faites dans le seul but de se glorifier

·      Des œuvres faites pour un intérêt matériel avec l’absence totale de l’amour

·      Des œuvres faites dans un travail spirituel tout en croyant servir Dieu pour finalement se rendre compte qu’on était en dehors de Sa volonté

Notre Dieu est un Dieu jaloux et Il ne veut partager Sa gloire avec personne. Même si on réalise des miracles qui sont dans Son plan avec l’aide du Saint-Esprit, Il veut et exige que toute la gloire Lui revienne. A chaque fois qu’on fait quelque chose dans le but d’impressionner les autres, Jésus a dit que nous recevons notre récompense (Matthieu 6 :5) mais la récompense dont Il parlait n’était pas celle de Dieu mais celle des hommes. En d’autres mots, Jésus voulait dire que nous ne devrions pas chercher les louanges des hommes mais celles de Dieu.

Hier on a également parlé des œuvres faites pour un intérêt matériel avec l’absence totale de l’amour. On a dit que Dieu n’est pas intéressé par ce que nous donnons mais par le cœur avec lequel nous donnons. Aider un frère avec un cœur de compassion a beaucoup d’importances aux yeux de l’Eternel car ça l’honore. Jésus a recommandé aux disciples de s’aimer entre eux afin que le monde sache qu’ils Lui appartiennent (Jean 13:34-35).

Dernièrement on a parlé des œuvres faites dans un travail spirituel tout en croyant servir Dieu pour finalement se rendre compte qu’on était en dehors de Sa volonté. Tout ce que nous faisons pour le Seigneur est sensé être conforme à Sa volonté car comme il est dit dans la bible : nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions (Ephésiens 2 :10). Seuls les œuvres que Dieu a préparées d’avance sont considérées comme des œuvres vivantes.

La motivation d’une œuvre peut expliquer si une œuvre est vivante ou morte mais le meilleur moyen de le découvrir, c’est de passer du temps dans la prière en développant l’oreille spirituel pour découvrir ce que Dieu veut que nous fassions pour Lui.

Passez la journée à y méditer et nous continuons demain matin…

 


(Troisième partie)

 

Verset du jour à méditer : Galates 4 :11-12 « Je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous. Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. Frères, je vous en supplie »


Hier je n’ai pas eu le temps de commenter sur le verset du jour (Galates 4 :11-12), d’où ce matin on va nous y concentrer.

L’apôtre Paul exprime sa crainte de risquer d’avoir travaillé inutilement pour les galates.

Pour un petit rappel, l’apôtre Paul est arrivé la première fois en Galatie étant très malade (Gal 4 :13). Il était tellement malade que les galates pouvez être dégoûtés par lui ou le mépriser mais ils l’ont accueilli comme un ange de Dieu (Gal 4 :14). Paul n’était pas malade à cause d’un péché ou parce qu’il était faible spirituellement, mais c’était une maladie permise par Dieu dans le but d’évangéliser les galates et y créer une église. Les galates adoraient d’autres dieux mais quand ils ont logé Paul, il les a prêché et ils ont été convertis. Plus tard, Paul apprend que les même personnes qui avaient donné leurs vies à Jésus-Christ sont malheureusement retournés dans les anciennes pratiques qui consistent à adorer des faux dieux. Raison pour laquelle Paul dit dans le verset du jour qu’il craint d’avoir inutilement travaillé pour eux. Si les galates pouvaient rater le ciel à cause de ces fausses adorations, il est donc clair que toute l’œuvre évangélique de Paul ne serait qu’une œuvre morte tout simplement car il ne s’attendrait pas à une récompense au ciel pour des personnes qui sont en enfer.

Par contre, Paul était très fier du travail accompli pour l’église de Philippe jusqu'à ce qu’il dise qu’ils brillent comme des flambeau dans le monde (Philippiens 2 :16). Le témoignage des philippiens l’assure de n’avoir pas travaillé en vain puisqu’il dit : « portant la parole de vie; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n'avoir pas couru en vain ni travaillé en vain » (Philippiens 2 :16).

L’essentiel n’est pas de courir mais il faut remporter le prix. Si vous êtes entrain de servir Dieu dans un domaine quelconque, il faut vous rassurer qu’il y’a des fruits sinon vous risquez de travailler en vain, ce qui est également une perte de temps et d’energie. Ne vous consolez pas en vous disant que l’essentiel est que Dieu voit votre cœur car Il veut que vous produisiez du fruit car ce sont ces fruits qui justifieront votre œuvre au jour de Christ et qui feront que votre œuvre ne soit pas une œuvre morte mais une œuvre vivante.

Demain on parlera de la relation entre la foi et les œuvres. Bonne journée

 


(Quatrième partie)


Verset du jour : Jacques 2 :26 « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte »


Pendant des siècles, les chrétiens ne sont pas encore parvenus à s’entendre sur la relation entre la foi et les œuvres. Certains disent que nous sommes sauvés par la foi et non par les œuvres. Ceux qui disent cela s’appuient sur Ephésiens 2 :8-9 qui dit : « Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie ».

Ce passage montre clairement que les œuvres ne sauvent personne mais que seule la foi peut nous sauver. Si on ouvre la bible et qu’on se limite sur ce passage, il est clair qu’on ne peut pas avoir une autre explication. Mais comme la bible est un livre spirituel et qui se complète, le livre de Jacques donne plus d’éclaircissements en ce qui concerne la foi et les œuvres.

Le livre de Jacques est le premier livre écrit dans le nouveau testament et Jacques a préféré commencer par parler des œuvres car l’église prétendait servir Dieu alors qu’il oubliait l’essentiel. Au premier chapitre, il dit que la religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions (Jacques 1 :27). Aujourd’hui l’église et les chrétiens ne s’intéressent pas du tout aux orphelins et aux veuves. Pour attirer l’attention de l’église, il faut avoir beaucoup de moyens financiers, ce qui veut dire un grand montant de dîme et des offrandes. L’apôtre Jacques s’en prend sévèrement aux religieux qui se comportent de la sorte car il dit : « si, tournant vos regards vers celui qui porte l'habit magnifique, vous lui dites: Toi, assieds-toi ici à cette place d'honneur! et si vous dites au pauvre: Toi, tiens-toi là debout! ou bien: Assieds-toi au-dessous de mon marche-pied » (Jacques 2 :3).

Revenons au verset du jour(Jac 2 :26). Il dit que comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte. Ceux qui disent que les œuvres ne sauvent pas n’ont pas compris de quelle foi parlait Paul dans le livre des Philippiens.

Si la foi sans les œuvres est morte, cela veut tout simplement dire qu’elle n’a plus de vie. Les œuvres seules ne peuvent sauver personne mais les œuvres de la foi nous sauvent. C’est pour cela que Jacques a conclu en disant : « Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement » (Jacques 2 :24). Je crois que tous ceux qui avaient la confusion sur les œuvres qui sauvent peuvent être éclairés par ce passage (Jac 2 :24).

 

On continue l’enseignement demain matin. Bonne journée…

 


(Cinquième partie)


Verset du jour à méditer : Jacques 2 :24 « Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement »


Dans la méditation de ce matin, je tiens à ce que nous fassions une petite révision sur la méditation d’hier.

 Le verset du jour disait que le corps sans âme est mort et que de même la foi sans les œuvres est morte (Jac 2 :26). Dans le même chapitre, l’apôtre Jacques évoque l’hypocrisie trouvée dans l’église où les chrétiens prétendent s’occuper des taches spirituels mais sans amour du prochain. Il dit : « Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l'un d'entre vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il? » (Jac 2 :15-16). Ce que Jacques a écrit est malheureusement toujours le cas aujourd’hui dans l’Eglise du Seigneur. Il y’a trois raisons qui expliquent le fait de ne pas venir au secours d’un frère ou d’une sœur qui est dans de très sérieux problèmes :

1.    On est trop égoïste pour s’occuper des problèmes des autres

2.    On est trop spirituel pour penser à secourir les besoins du corps

3.    On est mal enseigné

Apres avoir critiqué l’hypocrisie des chrétiens, regardez la conclusion de Jacques : « Il en est ainsi de la foi: si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même » (Jac 2 :17). C’est donc le moment de tester ta foi…car si tu ne fais rien pour le Seigneur ou pour tes frères et sœurs qui ont besoin de ton aide, ta foi risque de mourir en elle-même.

Ne pensez pas que c’est uniquement l’église qui doit s’occuper des veuves et des orphelins car Dieu ne te jugera pas au non de l’église mais à titre individuel. Il se peut que tu manges tous les jours, deux ou trois repas par jour et que tu connais un frère ou une sœur dans le Seigneur qui peut passer deux ou trois jours sans manger. Tu ne les vois peut-être pas parce que tu es tellement occupé à résoudre tes sérieux problèmes mais je dois te rappeler qu’il n’y a rien qui peut impressionner le Seigneur que la mise en pratique de l’amour. Souviens-toi que Jésus a dit : « …toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites » (Matthieu 25 :45).

 Demain on verra les œuvres (ou sacrifices) qui touchent le cœur du Seigneur et la meilleure façon de donner à Dieu selon la bible.

 


(Sixième partie)

 

Verset du jour à méditer: Galates 6 :10 « Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi »


La bible nous recommande de pratiquer le bien envers tout le monde pendant que nous en avons l’occasion car tout le monde a été crée à l’image de Dieu.

 Le verset du jour insiste que nous devrions donner plus d’attention aux frères en la foi c-à-d ceux qui sont sauvés. L’Eglise de Christ est comme une famille et avant de secourir les passants dans la rue, il faut t’assurer que ceux de la maison ont ce qu’il faut. Il serait insensé de laisser mon petit frère (dans la chair) affamé à la maison et aller chercher à nourrir un étranger. C’est donc une des raisons pour laquelle nous devons nous occuper des frères et sœurs en la foi en premier lieu.

La deuxième raison est le fait que quand nous pratiquons le bien envers les frères et sœurs dans le Seigneur, nous honorons leur Père qui est le Dieu tout puissant. Nous savons tous que tout le monde n’est pas enfant de Dieu mais que seuls ceux qui ont reçu Jésus sont considérés comme fils et filles de Dieu (Jean 1 :12). Si on fait du bien à un enfant à cause de son père, on honore son père.

Jésus a dit : « quiconque donnera seulement un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense » (Matthieu 10 :42). Jésus a été très clair à propos de celui à qui on donne le verre d’eau. Il a dit « à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple », ce qui veut dire que si on donne ou on fait quelque chose à quelqu’un parce qu’on le respecte comme un serviteur de Dieu, il y’a une récompense réservée à un tel acte.

La bible va plus loin en disant que si nous accueillons des hommes de Dieu et que nous les supportons matériellement, nous sommes ouvriers avec eux pour la vérité (3 Jean 8), ce qui veut dire qu’en les soutenant, nous partagerons la couronne au jour de Christ.

Un autre point important, si vous avez un guide spirituel, un pasteur ou un homme de Dieu que vous respectez et qui s’occupe de votre vie et croissance spirituelle, la bible dit que vous devriez lui faire part de vos biens (matériels) c-à-d le supporter matériellement (Galates 6 :6).

L’enseignement sur les œuvres mortes ne peut pas s’achever en une seule semaine mais j’ai essayé de vous donner l’essentiel et le Saint-Esprit vous donnera les détails.

 

Bon week-end

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.