L’esclave de Dieu

L’esclave de Dieu (Première partie)


Cela fait un moment que j’entends des chrétiens affirmer qu’ils ne sont pas des serviteurs de Dieu parce qu’ils sont dans le nouveau testament et ils disent qu’ils sont seulement des enfants de Dieu. Vous entendrez des enseignements qui disent que nous ne pouvons pas être appelés « Serviteurs de Dieu » parce que nous sommes en Christ mais qu’au contraire Abraham, Moïse, Elie, Josué et tous les noms connus dans l’ancien testament étaient seulement des serviteurs de Dieu. C’est pourquoi dans certaines églises, quand on invite le prédicateur on dit : « Nous invitons celui qui travaille avec Dieu » pour éviter de parler de « serviteur de Dieu ».

 

D’où vient cette qualification (celui qui travaille avec Dieu) ? Ça vient de 1 Corinthiens 3 :9 « Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu ».

Comme je le dis souvent, on ne peut pas tirer une conclusion sur base d’un verset biblique mais il faut toujours lire tout le passage afin de comprendre le contexte. Je vais expliquer ce verset dans la deuxième partie mais aujourd’hui je vais vous montrer que même quand tu deviens un enfant de Dieu grâce à la résurrection de Jésus-Christ, cela ne t’empêche pas d’être son serviteur.


 

Quand les apôtres écrivaient des lettres aux différentes églises, ils commençaient souvent par la présentation contenant leurs fonctions dans l’église. Je vais citer quelques exemples :

Dans sa lettre, Jacques commence en écrivant : « Jacques, SERVITEUR de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut! ». (Jacques 1 :1)

En écrivant à Tite, Paul introduit sa lettre en disant « Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus Christ pour la foi des élus de Dieu et la connaissance de la vérité qui est selon la piété » (Tite 1 :1). Certains d’entre vous ne vont pas aimer l’introduction de Paul quand il écrivait à Philémon. Il a écrit : « Paul, PRISONNIER de Jésus Christ, et le frère Timothée, à Philémon, notre bien-aimé et notre compagnon d'œuvre » (Philémon 1 :1). Personne ne veut s’identifier à un prisonnier mais Paul trouve du plaisir à se considérer comme le prisonnier de Jésus-Christ. Ce qui veut dire qu’il s’agit d’une bonne prison pour son bien et pour la gloire de Dieu.


 

Comme l’indique le titre de cet enseignement, si tu as accepté Jésus comme ton Seigneur et Sauveur, tu deviens automatiquement un enfant de Dieu et tu es censé être son serviteur mais il faut aller plus loin car la bible dit que ceux qui ne sont pas sauvés sont des esclaves du péché mais ceux qui sont sauvés sont des esclaves de Dieu. En écrivant aux romains, Paul a dit : « Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus ESCLAVES de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle » (Romains 6 :22). Pourquoi ces deux mots lourds (Prisonnier et Esclave) ?


 

L’esclave de Dieu (Deuxième partie)


Dans la première partie, j’ai promis d’expliquer pourquoi Paul a conclu que nous sommes ouvriers avec Dieu. Lisons dans 1 Corinthiens 3 :3-9 « En effet, puisqu'il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n'êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l'homme? Quand l'un dit: Moi, je suis de Paul! Et un autre: Moi, d'Apollos! N’êtes-vous pas des hommes? Qu'est-ce donc qu'Apollos, et qu'est-ce que Paul? DES SERVITEURS, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l'a donné à chacun. J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu »


Il y’avait une division dans l’église des corinthiens car certains disaient qu’ils sont de Paul et d’autres d’Apollos et Paul essayait de clarifier les choses en expliquant que tous les deux (Paul et Apollos) n’était que des serviteurs par le moyen desquels ils ont cru selon que le Seigneur l’a donné à chacun. Autrement dit, tout le travail est fait par Dieu à travers ses serviteurs. Si vous croyez en Christ et que vous connaissez des vérités de la Parole, c’est parce que Dieu a utilisé une ou plusieurs personnes dans ta vie et la gloire doit revenir au Seigneur. Ceux qui ont été utilisés par le Seigneur sont ses serviteurs. Ils sont également appelés « ouvriers avec Dieu » parce qu’ils mettent en pratique le plan conçu par Dieu, qu’Il a préparé d’avance afin que nous le pratiquions selon Ephésiens 2 :10.

Comme je vous l’ai montré dans la première partie, non seulement Paul se présentait comme étant le serviteur de Dieu, mais dans certaines lettres il se présentait comme étant le prisonnier de Christ et il écrivait aux saints pour les rappeler qu’ils sont des esclaves de Dieu.

Parlons d’abord du prisonnier de Christ « Paul, prisonnier de Jésus Christ, et le frère Timothée, à Philémon, notre bien-aimé et notre compagnon d'œuvre » (Philémon 1 :1)

Un prisonnier n’a pas le droit d’aller où et quand il veut. Toutes les prisons du monde sont clôturées par des murs et des portes bien fermées. Si un prisonnier sort de la prison pour aller au tribunal ou à l’hôpital, il ne peut pas y aller seul mais un gardien doit le suivre partout où il va pour s’assurer qu’il ne s’enfuit pas. A l’intérieur de la prison, les prisonniers ont une vie, ils font du sport, ils font des amis mais restent séparés du monde extérieur. La différence entre la prison du monde et la prison de Christ est que Christ ne nous force pas à rester dans sa prison. Il ne nous lie pas les mains ou les pieds, il n’y a pas de gardien qui nous suit partout pour nous empêcher de nous échapper mais un ange nous suit partout pour que nous ne nous perdions pas mais Il nous donne le choix de devenir ses prisonniers pour notre bien. J’aime beaucoup la prison de Christ parce qu’elle est fortement protégée.


Un jour je suis allé visiter quelqu’un dans une prison à Bujumbura et j’ai été impressionné par les conditions pour y entrer. Il fallait que je laisse à l’entrée mon téléphone portable, j’ai dû signaler le montant de l’argent que j’avais sur moi, les gardiens ont vérifié que je n’avais pas une arme sur moi et si tu as de la nourriture, ils savent vérifier qu’elle n’est pas empoisonnée. Tout ceci m’encourage parce que je sais que si je suis dans la prison de Christ et que j’y reste avec plaisir, tous mes ennemis ne pourront pas m’atteindre facilement car ils trouveront à l’entrée des anges de Dieu plus forts qu’eux. Le diable et ses démons grincent les dents quand ils trouvent un enfant de Dieu caché dans la prison de Christ. Le prisonnier de Christ dépend de Christ et non du monde ou du diable.


L’esclave de Dieu (Troisième partie)


Aujourd’hui je vais particulièrement parler de la signification spirituelle de l’esclave de Dieu. Le mot « esclave » sonne très mal parce que nous avons tous une image claire d’un esclave. Quand on parle d’esclave, on voit directement un homme qui exploite un autre contre sa volonté mais l’explication biblique est justement le contraire car on devient esclave de Dieu volontairement et avec joie. J’espère qu’à la fin de cet enseignement beaucoup comprendront qu’une fois sauvé on est censé cesser d’être un esclave du péché afin d’être l’esclave de Dieu. Continuez la lecture de cet enseignement jusqu’à la fin et vous aurez le désir d’avoir votre Dieu non seulement comme votre Père mais également comme votre Maître.

 

Lisons d’abord le verset où Paul dit que les chrétiens sont des esclaves de Dieu : «  Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus ESCLAVES DE DIEU, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle » (Romains 6 :20-22).

Pour ceux qui ignorent l’histoire de l’esclavage, un esclave était acheté et possédé par son maître. Le premier travail du maître était de changer complètement la mentalité de l’esclave. Si l’esclave venait d’un autre pays avec un langage différent et une culture différente, son maître devait le forcer à apprendre sa langue et oublier complétement l’ancienne.


L’esclave devait changer de nom et porter le nom de famille de son maître parce qu’il lui appartenait et s’identifier à lui. Le maître faisait tout pour que l’esclave soit complétement déconnecté de son pays d’origine. En peu de mot, le maître voulait que son esclave soit une nouvelle créature et que les choses anciennes soit complétement oubliées pour que tout soit nouveau.

C’est exactement ce qui se passe quand on est converti en acceptant Jésus comme notre sauveur après la repentance des péchés. Voici ce que la bible dit du converti : « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5 :17).


Si tu es converti en acceptant Jésus comme ton Seigneur et Sauveur, tu es censé changer de mentalité, de compagnie, de langage et il y’a des endroits que tu ne dois plus fréquenter parce que tu as changé de maître. Tu étais esclave du péché mais aujourd’hui tu es esclave de Dieu. Un esclave ne décide rien sans consulter l’avis de son maître. Il n’a aucun pouvoir sur sa vie car tout ce qu’il possède appartient à son maître. Son maître l’envoie où et quand il veut. Un esclave dépend totalement de son maître. Comme Paul l’a écrit, nous devons dépendre totalement de Dieu qui en plus d’être notre Père, est également notre Maître.


La différence entre un esclave d’un homme et un esclave de Dieu est que l’esclave de Dieu est aimé et protégé par son Maître qui est également son Père tandis que l’esclave d’un homme est exploité par son maître.

 

L’esclave de Dieu (Quatrième partie)


Si c’est aujourd’hui que vous commencez cet enseignement, l’inspiration vient de la lettre que Paul a écrite aux romains où il a dit : « Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle » (Romains 6 :20-22).


Il est important de comprendre que si tu es l’esclave de Dieu, tu n’es plus l’esclave du péché. Autrement dit, le péché n’est plus ton maître parce que tu as changé de maître. Dieu est devenu ton maître et tu dépends totalement de Lui et rien que de Lui. C’est un honneur et un privilège de devenir un enfant de Dieu mais aussi longtemps qu’on ne devient pas son esclave, il nous sera difficile de résister à la nature pécheresse. Un bon esclave veut toujours plaire à son maître et tout ce qu’il fait doit se conformer à sa volonté. C’est pour cela que Jésus a enseigné de prier en demandant que la volonté de Dieu soit faite sur la terre comme elle est déjà faite au ciel (Matthieu 6 :10).


Si vous avez lu la deuxième partie de cet enseignement, vous avez certainement compris que celui qui plante et celui qui arrose ne sont rien mais que c’est plutôt celui qui fait croître qui a de la valeur (1Corinthiens 3 :3-9). C’est Dieu qui fait croître et c’est lui qui mérite toute la gloire et tout l’honneur. La raison pour laquelle on ne mérite aucune gloire dans ce que Dieu fait à travers nous, c’est le fait que tout a été achevé avant notre naissance. Si aujourd’hui tu fais des choses merveilleuses qui impressionnent tout le monde, c’est parce que Dieu a mis un don en toi et c’est à travers ce don qu’Il réalise ou qu’il met en pratique les œuvres qu’Il a préparé ou planifié avant même que tes grands parents naissent. La bible dit dans Ephésiens 2 :20 « nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'AVANCE, afin que nous les pratiquions ». Nous sommes ici pour mettre en pratique le plan que Dieu a déjà conçu.


Ecoutez ce que Dieu a dit au prophète Jérémie : « Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations » (Jérémie 1 :5). Dieu te connaissais avant que tu sois conçu et formé dans le sein de ta mère et Il t’avait déjà vu avant ta naissance. Ce qui veut dire que chacun de nous a une biographie déjà écrite par Dieu avant la naissance. Normalement la biographie est écrite sur base du passée mais Dieu a écrit ta biographie sur base de ton avenir avant ta naissance. La raison pour laquelle nous rencontrons beaucoup d’obstacles et d’oppositions, c’est parce que nous ne marchons pas dans la biographie déjà écrite par Dieu.

Si vous ne croyez pas que votre biographie était déjà écrite avant votre naissance, ne ratez pas la dernière partie de cet enseignement c.-à-d. la cinquième partie


L’esclave de Dieu (Cinquième partie)

Aujourd’hui je termine cet enseignement « L’esclave de Dieu » mais si vous n’avez pas lu les quatre autres parties, il vous sera difficile de comprendre cette cinquième partie. Il vous sera également difficile de comprendre comment un enfant de Dieu peut être appelé « esclave de Dieu ». Je n’ai pas inventé ce qualificatif mais je l’ai trouvé dans la Parole de Dieu où Paul a dit : « Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle » (Romains 6 :22).


 

En résumé, un esclave de Dieu est totalement dépend de Lui. Il ne peut rien décider sans considérer la volonté de son Maître (Dieu) et son langage, sa compagnie, son attitude, ses rêves et ses objectifs doivent complétement changer conformément aux désirs de son Maître. La bonne nouvelle pour un chrétien né de nouveau est que son Maître est également son Père d’où le traitement est différent d’un simple esclave parce qu’en plus d’être les esclaves de Dieu, nous sommes également ses enfants.


 

J’ai terminé la quatrième partie en disant que Dieu a déjà écrit une biographie sur ta vie et Il l’a écrit avant ta naissance. Normalement la biographie parle de la vie passée de quelqu’un mais la biographie de Dieu parle de ton avenir. C’est la révélation qu’a eu le roi David et nous la lisons dans Psaumes 139 :16 où il a dit : « Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m'étaient destinés, AVANT qu'aucun d'eux existât ». On voit bien que Dieu possède un livre et dans ce livre est inscrits tous les jours qui étaient destinés à David et ses jours étaient inscrits avant qu’aucun d’eux existât c.-à-d. Dieu a écrit la vie de David avant sa naissance. Cela ne veut pas dire que Dieu avait écrit tous les péchés de David mais Il avait vu à l’avance ses faiblesses et ses péchés et avait déjà préparé une voie de la repentance.


Mon frère, ma sœur, Dieu te connaissait avant ta naissance et Il connait déjà tous les jours que tu vas vivre sur cette terre. Il connait tous les problèmes que tu vas rencontrer et non seulement. Il connait les difficultés à venir mais Il prépare d’avance la solution pour toi. Ta vie est déjà écrite dans le livre de Dieu et tout ce qu’Il te demande c’est de te soumettre entièrement à sa volonté comme un esclave se soumet entièrement à la volonté de son maître. Plus nous résistons à Dieu, plus nous ratons un certain nombre de nos bénédictions mais plus nous obéissons, plus nous vivons le plan merveilleux qu’Il a préparé pour nous selon la biographie qui se trouve dans son livre.


 

Si tu lis ce message et que tu n’as pas encore accepté Jésus comme ton Seigneur et Sauveur, cela veut dire que tu es encore esclave du péché et c’est le moment de changer de camp pour devenir esclave de Dieu et ta vie ne sera plus la même car ça sera le commencement de ta marche vers le ciel.


 

Que Dieu soit loué pour sa Parole


Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur Whatsapp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone plus le code de votre pays.


Chris Ndikumana

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.