La puissance de l’alliance

La puissance de l’alliance (Première partie)



Quand on parle d’alliance, tout le monde fait allusion à l’union d’un homme et d’une femme pour le mariage mais il y’a une autre alliance qui est très négligée par les chrétiens alors que c’est la plus importante : L’alliance entre Dieu et ses enfants.


 

Il y’a une différence entre une alliance et un partenariat. Un partenariat peut être brisé à tout moment quand les choses ne marchent pas comme prévues mais l’alliance ne se brise pas facilement. Quand deux personnes s’engagent dans un partenariat, cela veut dire que chacun donne sa contribution et les deux mettent ensemble leurs apports pour être plus forts. Mais quand deux personnes s’engagent dans une alliance, c’est plus qu’un apport car pour qu’il y’ait une alliance, il faut un SACRIFICE.



Pour savoir si quelqu’un est marié, on vérifie s’il porte une bague d’alliance sur son doigt mais la bague n’est pas le symbole de l’alliance, c’est plutôt un signe que la personne est mariée car l’alliance n’est pas justifiée par une bague mais par un engagement du cœur et de la conscience avec un esprit de sacrifice.


 

Dans la bible, l’alliance entre Dieu et ses enfants est illustrée par la relation entre Christ et l’Eglise. L’Eglise est l’image de l’épouse de Christ et la relation entre l’Eglise et Christ est souvent comparée à la relation entre la femme et son mari car toutes les deux sont fondées sur un sacrifice.

Il doit y avoir un sacrifice des deux côtés : Christ a sacrifié sa vie sur la croix pour l’Eglise tandis que l’Eglise doit sacrifier ses propres intérêts pour satisfaire Christ. Celui qui ne comprend pas ce principe ne peut jamais comprendre la signification de l’alliance.


 

Concernant le sacrifice des femmes mariées, la bible dit : « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses » (Ephésiens 5 :22-24).


Par expérience, j’ai remarqué que beaucoup de femmes n’aiment pas ce passage qui parait trop exigeant pour elles car il demande à ce que la femme soit soumise à son mari en toutes choses mais je pense que le sacrifice réservé au mari est encore plus exigeant car la même Parole dit aux hommes : «Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle» (Ephésiens 5 :25). Autrement dit, la Parole demande aux maris de sacrifier leurs vies pour leurs femmes. A votre avis, quel est le plus lourd sacrifice ? La soumission totale ou livrer sa vie ?

Dieu nous a donné son fils unique qui est très précieux à ses yeux. Il l’a crucifié sur la croix pour nous et Il nous demande de sacrifier nos propres intérêts pour Lui.


La puissance de l’alliance (Deuxième partie)


Dans presque tous les mariages auxquels j’ai assisté, j’entends presque les mêmes paroles au moment des vœux : « Je te promets de t’aimer de tout mon cœur, de te chérir, de t’obéir en toutes choses (la femme), de te soutenir dans les bons et mauvais moments, de te protéger (le mari)…jusqu’à ce que la mort nous sépare ou jusqu’au retour de Jésus-Christ».


A chaque fois que le couple termine de prononcer ses bonnes paroles, la salle est remplie d’émotions, tout le monde acclame les jeunes mariés, certains invités pleurent de joie et parfois les mariés pleurent à cause des émotions. A ce moment, tout est beau, tout est génial, on se croirait sur une autre planète. Aujourd’hui dans les pays occidentaux, deux personnes peuvent aller se présenter au tribunal ou devant les autorités officielles pour avoir un certificat de mariage. Il suffit qu’ils échangent les alliances devant une autorité du pays et s’embrassent devant lui après les vœux pour qu’elle les déclare mari et femme. C’est cette banalisation qui avec le temps détruit le sens de l’alliance.


Dans beaucoup de ménages, il suffit de visiter le même couple après deux ans de mariage pour se rendre compte que les bonnes paroles de vœux qu’on a entendu le jour du mariage n’étaient qu’une partie de la cérémonie pour ne pas dire un théâtre. Ma conclusion est que la plupart des couples qui prononcent les vœux le font sans se rendre compte de la lourdeur de ce qu’ils disent. En fait, ils ne comprennent pas la vraie signification de l’alliance. Ils considèrent le mariage comme un partenariat et non une alliance. Le partenariat est construit sur un CONTRAT tandis que l’alliance est construite sur un SACRIFICE.


Au moment des vœux, les deux jeunes mariés sont encore remplis de sentiments amoureux et ignorent complètement qu’ils entrent dans une relation qui ne peut pas réussir sans l’esprit de sacrifice. Chacun est motivé par ce qu’il va recevoir de l’autre sans envisager ce qu’il doit donner. La plupart des mariages brisés sont des mariages construits sur l’esprit de recevoir et non de donner. Un mariage ne peut jamais réussir pour une longue période aussi longtemps qu’il n’y a pas l’esprit de sacrifice.


 

Il en est de même pour la relation entre Dieu et ses enfants. Ta relation avec Dieu ne pourra jamais rester forte pour une longue période aussi longtemps que tu n’as pas un esprit de sacrifice. Beaucoup de chrétiens viennent devant Dieu dans la prière avec un esprit de RECEVOIR et non de DONNER. Il est important pour tout chrétien de savoir que Dieu veut nous donner mais Il a également besoin de nos sacrifices. La Parole dit : « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un SACRIFICE vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable » (Romain 12 :1)


La puissance de l’alliance (Troisième partie)


J’aimerais avant tout que vous sachiez qu’il y’a une grande force dans les paroles que nous prononçons. Beaucoup le font comme un spectacle ou une simple formule et j’ai même remarqué que dans beaucoup d’églises le texte des vœux est préparé à l’avance et les mariés ne font que le lire à la lettre et souvent sans comprendre la lourdeur de ce qu’ils lisent.


C’est pour cette raison qu’au jour de mon mariage j’ai demandé qu’on nous laisse prononcer nos propres vœux qui viennent du fond du cœur sans aucune influence extérieure. Je pensais à chaque mot que je disais à ma femme en la regardant droit dans les yeux et elle a fait de même. Evidemment il y’avait des invités qui nous écoutaient mais plus encore, Dieu nous écoutait et toute parole prononcée ce jour était enregistrée dans le monde spirituel. Je veux que mes lecteurs comprennent que les paroles que nous prononçons peuvent être une bénédiction pour nous tout comme elles peuvent être une malédiction.


C’est pour cela qu’il est écrit dans Ecclésiastes 5 :4-5 « Lorsque tu as fait un vœu à Dieu, ne tarde pas à l'accomplir, car Il n'aime pas les insensés: accomplis le vœu que tu as fait. Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d'en faire un et de ne pas l'accomplir »


C’est surtout la dernière partie de ce verset qui est très forte : « Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d'en faire un et de ne pas l'accomplir  ». Si tu es une femme et qu’au jour du mariage tu as promis d’aimer et obéir ton mari même dans les moments difficile et que tu commences à le sous-estimer et le maltraiter pendant la période du chômage, tu t’attires toi-même la malédiction sur toi et sur ton foyer à cause des paroles que tu as prononcées le jour de ton mariage. Mais si par contre tu continues à l’aimer et l’honorer malgré sa pauvreté, tu ouvres une porte pour que la main de Dieu agisse dans votre foyer car Dieu est sensible quand quelqu’un honore son vœu comme nous venons de le lire dans Ecclésiastes 5 :4-5.


De la même façon, si tu es un homme et qu’au jour du mariage tu lui as dit que tu vas l’aimer, la chérir et la protéger malgré tout ce qui pourrait se passer mais que tu commences à la détester ou la maltraiter parce qu’elle n’a plus la taille physique qui t’a attiré pendant les fiançailles, tu t’attires toi-même la malédiction à cause des paroles que tu as prononcées le jour de ton mariage.


C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup de couples passent des années et des années dans une sorte de malédiction sans savoir pourquoi malgré beaucoup de prières. J’ai entendu certains couples accuser des sorciers, des satanistes ou tout simplement le diable alors qu’en réalité ils sont responsables des malheurs qui leur arrivent.


Si vous voulez avoir un couple béni et fort, il faudra vivre et honorer les vœux que vous avez prononcés le jour de votre mariage malgré les changements physiques et financiers et surtout malgré les surprises en ce qui concerne le caractère de votre conjoint. Honorez vos vœux et Dieu honorera votre mariage mais cela ne se passe pas en une semaine ; ça demande de la patience et surtout du sacrifice.


La puissance de l’alliance (Quatrième partie)


L’alliance d’un homme et d’une femme est supposée être construite sur l’amour. C’est très difficile, voir même un fardeau d’épouser un homme ou une femme qu’on n’aime pas.



Concernant notre alliance avec Jésus (pour ceux qui ont pris l’engagement de l’accepter comme leur Seigneur et Sauveur), la Bible montre clairement que c’est Lui qui nous a aimé le premier. Jean a écrit en disant : « Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier » (1 Jean 4 :19).



Je sais que quand je parle de l’amour, beaucoup pensent aux sentiments amoureux et aux émotions mais ce n’est pas de cet amour dont je parle. Je parle de l’amour selon la définition de Jésus. Si je vous demande si vous aimez Jésus, je sais que la réponse sera spontanée par un grand OUI. Mais si vous considérez les Paroles de Jésus, Il montre comment savoir ceux qui l’aiment et ceux qui ne l’aiment pas. Il a dit : « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui » (Jean 14 :21).


Selon Jésus, celui qui l’aime c’est celui qui a et qui garde ses commandements. Tu peux dire à tout le monde que tu aimes Jésus, tu peux même pleurer en priant ou en chantant mais si tu ne gardes pas ses commandements, tu ne l’aimes pas (selon Lui). Ici Jésus ne parlait pas des 613 lois de Moïse mais Il a toujours insisté sur ce qu’Il a appelé « Un commandement nouveau ». Il a dit : « Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres » (Jean 13 :34).

Jésus n’est pas impressionné quand tu luis dis que tu l’aimes mais Il veut que tu le montres par des actes. C’est pour cela qu’Il a dit : « SI vous m'aimez, gardez mes commandements » (Jean 14 :15)

 

Il en est de même pour ceux qui chantent qu’ils sont « Amis de Jésus ». On a entendu de bonnes chansons où nous disons que nous sommes amis de Jésus ou amis de Dieu mais si vous lisez les écritures, vous remarquerez qu’il y’a toujours une condition pour être appelé « Ami de Jésus ». Il a dit : « Vous êtes mes amis, SI vous faites ce que je vous commande» (Jean 15 :14).


Ceux qui obéissent à Jésus et à ses commandements sont ses amis. Ce n’est donc pas en chantant que tu es l’ami de Jésus que tu le deviens mais c’est en te soumettant entièrement à son autorité. Tu ne peux pas prétendre être l’ami de Jésus si tu marches dans l’adultère, le mensonge, la haine ou tout ce qui est contre ses commandements. Ceux qui sont nés de nouveau deviennent automatiquement des enfants de Dieu mais ne sont pas automatiquement « Amis de Jésus »


J’aimerais que tu te poses toi-même la question de savoir si tu es l’ami de Jésus ? Si le Saint-Esprit te montre quelque chose qui t’empêche de l’être, c’est le moment de te repentir.



 

La puissance de l’alliance (Cinquième partie)



L’alliance entre Jésus et son épouse (L’Eglise) n’est pas basée sur les émotions mais sur l’obéissance à sa Parole. Jésus s’est sacrifié pour nous afin que nous héritions toutes sortes de bénédictions mais en retour nous sommes supposés garder ses commandements en nous soumettant entièrement.


C’est le même principe en ce qui concerne l’alliance entre le mari et sa femme. Leur amour ne doit pas être construit sur les émotions ou les sentiments amoureux. Le mari doit se sacrifier pour aimer et protéger sa femme en toutes choses tandis que la femme est supposée se soumettre en toutes choses.


Un homme qui aime bibliquement sa femme ne peut pas supporter de la voir souffrir. Il fait tout pour la rendre heureuse et l’aide à grandir spirituellement et socialement. Un homme qui aime sa femme doit l’encourager et faire tout pour la rendre meilleure. Un homme qui aime sa femme préfère ne pas manger pour nourrir sa femme . Il rêve de la voir heureuse tout le temps.


Il ne peut JAMAIS la frapper et ne peut pas l’humilier publiquement. Un homme qui aime bibliquement sa femme met les intérêts de sa femme avant les siens et il ne peut JAMAS la tromper avec une autre femme. Il prie tous les jours pour sa femme et ses enfants et utilise sa position de tête de foyer pour couvrir spirituellement sa famille dans la prière.


               

Une femme qui aime bibliquement son mari sait comment lui parler avec sagesse et soumission. Elle ne peut pas le contrarier publiquement et le couvre en toutes choses. Une femme qui aime bibliquement son mari ne peut pas se laisser emporter dans une discussion folle juste parce que son mari ne la comprend pas ; elle saura comment passer son message sans causer des dégâts et attendra le temps qu’il faudra au cas où son mari ne la comprend pas.



Elle ne peut JAMAIS tromper son mari et elle ne peut JAMAIS parler de mal de son mari quand elle s’adresse aux autres. Elle couvre toujours son mari et prie quotidiennement pour lui pour que Dieu travaille sur son caractère. C’est ici que prend fin cet enseignement mais je veux que vous reteniez une chose très importante : Il y’a une alliance entre Dieu et les chrétiens nés de nouveaux.



Notre alliance est basée sur le sang de Jésus-Christ. Dieu a déjà donné son sacrifice mais nous devons aussi lui donner le sacrifice de notre corps comme l’a écrit Paul : « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable» (Rom 12 :1) et par Jésus, nous devons également donner continuellement un sacrifice de louanges en confessant son nom (Heb 13 :15).

 

Que Dieu soit loué pour cette alliance qui nous lie



Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur Whatsapp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone (sans oublier le code de votre pays)


 

Chris Ndikumana

 





               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.