La manifestation du Saint-Esprit

(Première partie)


Verset du jour à méditer : Ephésiens 4 :30 « N'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption »


Durant toute la semaine, nous allons examiner les écritures pour comprendre comment et pourquoi il faut être rempli du Saint-Esprit.

Avant de commencer cette méditation, il est extrêmement important de comprendre que le Saint-Esprit n’est pas juste un vent impétueux mais que c’est une personne.

Il y’a des doctrines qui décrivent le Saint-Esprit comme un vent impétueux car c’est ainsi qu’Il est décrit dans Actes 2 :2.
Le vent était juste une forme de manifestation mais la vraie nature du Saint-Esprit est divine. Le Saint-Esprit est une personne car selon le verset du jour Il peut être triste si nous ne faisons pas ce qu’Il veut.

Le Saint-Esprit commandait même les missions des disciples en leur orientant selon Son plan. Examinons le passage suivant : « Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés » (Actes 13 :2)

Le passage nous dit clairement que c’est le Saint-Esprit qui a dit. Il dit que c’est Lui-même qui a appelé Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle Il les a appelés.

La bible dit que tous ceux qui sont appelés « enfants de Dieu » sont conduits par le Saint-Esprit (Romains 8 :14).

Cela veut dire qu’une fois né de nouveau, on doit entièrement nous soumettre à la volonté du Saint-Esprit car Jésus dit : « Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit » (Jean 14 :26)

En d’autres termes, le Saint-Esprit est envoyé par Dieu pour continuer l’œuvre que Jésus a commencé. On peut donc Lui parler, le louer, l’adorer.

La bible dit que le Saint-Esprit intercède pour nous dans nos faiblesses car nous ne savons pas ce qu’il faut demander (Romains 8 :26).

Dans la méditation de demain, nous allons sonder les écritures pour comprendre comment et pourquoi il faut être rempli du Saint-Esprit.

En attendant, continuer à y méditer et je suis sûr que le Saint-Esprit vous éclairera d’avantage.


(Deuxième partie)


Verset du jour à méditer :Ephésiens 5 :18 « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit »


Dans la méditation d’hier, on a vu par les saintes écritures que le Saint-Esprit n’est pas seulement un vent mais une personne qui peut être triste, qui nous console, nous guide selon Son plan et qui intercède pour nous dans nos faiblesses.

Le verset du jour compare le Saint-Esprit au vin car tous les deux peuvent influencer nos sens jusqu’à avoir un véritable control sur nous.

Une personne qui est remplie de vin devient ivre, c-à-d elle n’a plus le contrôle de ce qu’elle fait car le vin s’en occupe. Elle dit ce qu’elle n’aurait pas dit, pense ce qu’elle n’aurait pas pensé et pose des actes dont elle regrettera plutard quand elle retrouvera sa lucidité.

De la même manière, une personne remplie du Saint-Esprit devient également ivre (du Saint-Esprit), c-à-d elle n’a plus le contrôle de ce qu’elle fait car le Saint-Esprit s’en occupe. Le Saint-Esprit influence ses paroles, ses pensées et elle pose des actes qu’elle n’aurait pas posées étant lucide.

Pendant que Jésus était encore sur la terre, Il a soufflé sur les disciples et leur a dit : « …Recevez le Saint-Esprit » (Jean 20 :22)

Cela veut dire que les disciples ont reçu le Saint-Esprit mais n’étaient pas encore remplis. Ils ont été remplis du Saint-Esprit au jour de la Pentecôte comme Jésus l’avait indiqué.

La leçon qu’on peut tirer de cela, ce qu’à partir du moment où nous acceptons Jésus comme Seigneur et Sauveur, nous recevons automatiquement le Saint-Esprit mais nous ne sommes pas nécessairement remplis du Saint-Esprit.

On peut naturellement être rempli du Saint-Esprit mais souvent on est rempli après une persévérance dans la prière comme ça a été le cas avec les disciples (Actes 1 :14).

Essayons donc de comprendre pourquoi il faut être rempli du Saint-Esprit.

Selon Jésus, le Saint-Esprit nous donne la capacité de témoigner pour Lui (Actes 1 :8) et comme nous l’avons dit hier, Jésus a dit que le Saint-Esprit est le consolateur qui nous enseigne et nous rappelle toutes choses (Jean 14 :26).

Demain nous continuons la méditation toujours dans le but de comprendre pourquoi il faut être rempli du Saint-Esprit.


(Troisième partie)


Verset du jour à méditer : Actes 1 :8 « Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre »


Dans la méditation d’hier on parlait du Saint-Esprit comparé au vin car tous les deux nous influencent à faire ce qu’on aimerait pas faire. On a compris qu’un enfant de Dieu doit être rempli du Saint-Esprit et ne pas se contenter de le recevoir.

Ce matin nous allons découvrir pourquoi il faut être rempli du Saint-Esprit.

Le verset du jour le décrit comme une puissance qui survient sur nous et qui nous permet de témoigner pour Jésus. Autrement dit, sans cette puissance il est impossible de témoigner pour Jésus comme il faut.

Le jour de la Pentecôte, les disciples étaient réunis dans la chambre haute en persévérant dans la prière et furent tous remplis du Saint-Esprit (Actes 2 :1-4).

Quelque temps après, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués contre les apôtres en les empêchant de prêcher au nom de Jésus (Actes 4 :17) et bien évidemment ils ont eu peur et la seule voie de secours était la prière.

La bible dit dans Actes 4 :31 : « Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance »

Je dois vous signaler que ce sont les même disciples qui étaient déjà remplis du Saint-Esprit dans Actes 2 :1-4 mais le passage (Actes 4 :31) vient de nous dire qu’après avoir prié, ils furent tous remplis du Saint Esprit.

Ceci pour dire qu’on est pas rempli du Saint-Esprit une seule fois dans la vie mais on est fréquemment rempli à chaque fois qu’on passe du temps dans la prière.

On remarque également qu’après avoir été rempli du Saint-Esprit ils ont annoncé la parole de Dieu avec assurance. Comme nous l’avions dit plus haut, c’est le Saint-Esprit qui nous permet de témoigner pour Jésus avec assurance.

En résumé, le Saint-Esprit est une puissance qui nous permet d’accomplir ce que Dieu veut que nous accomplissions au delà de notre capacité humaine.

Parmi les signes qui ont été manifesté le jour de la Pentecôte, il y’a « le parler en langues » et nous allons y méditer demain.


(Quatrième partie)


Verset du jour à méditer : Actes 2 :3-4 « Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer »


Hier on a résumé en disant que le Saint-Esprit est une puissance qui nous permet d’accomplir ce que Dieu veut que nous accomplissions au delà de notre capacité humaine.

Le verset du jour nous parle de la manifestation du Saint-Esprit au jour de la Pentecôte. Les disciples était remplis du Saint-Esprit et l’un des signes était le « parler en langues ». Le verset du jour dit qu’ils parlaient en d’autres langues selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

J’ai entendu beaucoup de chrétiens qui disent que si quelqu’un est rempli du Saint-Esprit, il doit nécessairement parler en d’autres langues car disent-ils, c’est ce qui s’est passé le jour de la Pentecôte mais ils oublient que le jour de la Pentecôte il n’y avait pas que le « parler en langues » mais il y’avait également des langues de feu qui se posèrent sur chacun des disciples (selon le verset du jour).

J’ai vu personnellement des chrétiens remplis du Saint-Esprit mais qui ne parlent pas en langues. Même Paul dit qu’il désire que tout le monde parle en langues (1 Cor 14 :5) mais il n’a jamais dit que tout le monde doit parler en langues tout comme il dit qu’il désire que tout le monde reste célibataire comme lui (1 Cor7 :7) mais n’a jamais dit que tout le monde doit rester comme lui.

La bible dit qu’au jour de la Pentecôte, les disciples parlaient en langues en parlant des merveilles de Dieu (Actes 2 :11).

Encore une fois je dois préciser que ce qui s’est passé le jour de la Pentecôte est un cas exceptionnel car non seulement il y’avait des langues de feu mais tout le monde comprenait ce que les disciples disaient (en langues) et chacun le comprenait dans sa langue maternelle sans l’intervention d’un interprète (Actes 2 :8) et nous savons tous que ce n’est pas le cas aujourd’hui.  A mon avis, Dieu l’a permis pour manifester sa gloire afin de déclencher un réveil spirituel.

En plus du baptême du Saint-Esprit, Paul dit que celui qui a le don de parler en langues devrait prier pour avoir le don d’interpréter (1 Cor 14 :13).


(Cinquième partie)


Verset du jour à méditer : 1 Cor 14 :40 « Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre »

Continuons là où on s’était arrêté hier : On a terminé la méditation par le passage de 1 Cor 14 :13 « C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter ». Le don d’interpréter est nécessaire pour l’édification de ceux qui nous écoute quand on parle en langue car la bible dit que celui qui parle en langue s’édifie lui-même mais n’édifie pas les autres (1 Cor 14 :4).

S’il y’a ceux qui parlent en langues dans l’assemblée, deux ou trois au plus peuvent parler, chacun à son tour mais quelqu’un doit interpréter (1 Cor 14 :27).

Par là on peut se demander qu’est ce qu’il faut faire s’il n’y a pas d’interprète ?

La réponse à cette question se trouve dans 1 Cor 14 :28 : « s'il n'y a point d'interprètes, qu'on se taise dans l'Église, et qu'on parle à soi-même et à Dieu ».

Si aujourd’hui on observe un désordre dans les assemblées concernant le « parler en langues », c’est tout simplement parce que les chrétiens ne sont pas suffisamment enseignés.

J’ai souvent entendu ceux qui disent : « il ne faut pas limiter le Saint-Esprit… » et c’est dans des assemblés où on dit cela qu’on trouve beaucoup de désordre concernant la manifestation du Saint-Esprit, les prophéties et surtout on ne respecte pas le temps car on est souvent influencé par les émotions. Mais le verset du jour nous dit que tout doit être fait avec bienséance et avec ordre. La bible nous décrit Dieu comme un Dieu de paix et non de désordre (1 Cor 14 :33).

Pour ceux qui croient qu’il est impossible d’être organisé dans l’église parce c’est le Saint-Esprit qui y gouverne, je les exhorte de lire dans 1 Cor 14 :32 : « Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ».

Cela veut dire que le Saint-Esprit ne peut pas parler en même temps à travers deux ou trois personnes…c’est pour cela que chacun doit parler à son tour. De la même manière, si le Saint-Esprit pousse quelqu’un à parler en langues à haute voix dans l’église, Il pourvoit quelqu’un pour interpréter pour l’édification du corps de Christ.

Demain nous terminons cet enseignement « La manifestation du Saint-Esprit » et nous essaierons de comprendre ce que la bible dit de la possession démoniaque et comment on peut éprouver les esprits.


(Sixième partie)


Verset du jour à méditer : 1 Jean 4 :1 « Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde »


Dans la méditation d’hier, on a appris que dans l’Eglise de Dieu tout dois se faire avec bienséance et avec ordre car Dieu est un Dieu de paix et non de désordre.

Ce matin, j’aimerais qu’on parle en peu sur la possession démoniaque et comment on peut éprouver les esprits.

Le verset du jour nous dit que nous ne devons pas croire à tout esprit mais que nous devrions plutôt éprouver les esprits. Le seul et UNIQUE moyen d’éprouver les esprits, c’est de connaître la parole de Dieu. Il ne suffit pas de la connaître mais il faut y croire.

J’ai choisi dans la bible deux exemples qui vont nous permettre de comprendre comment éprouver les esprits.

1.       L’homme qui était possédé d’un esprit impur , a vu Jésus de loin, a couru et a crié en disant : « Qu'y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très Haut? Je t'en conjure au nom de Dieu, ne me tourmente pas » (Marc 5 :7)

Le démon (Légion) a senti la puissance de Dieu en Jésus et a supplié Jésus de ne pas le tourmenter. Si pendant la prédication ou la louange on voit quelqu’un tomber par terre en exprimant un cri de tourment, cela ne veut pas dire qu’il est rempli du Saint-Esprit mais c’est l’esprit impur en lui qui est tourmenté par la puissance de Dieu.

2.     Au jour de la Pentecôte, après que les disciples aient été remplis du Saint-Esprit, ils disaient des merveilles de Dieu. (Actes 2 :11)

Celui qui rencontre la puissance de Dieu et qui exprime un comportement de tourment est possédé par un esprit impur et a besoin d’être délivré tandis que celui qui rencontre la puissance de Dieu et qui exprime un comportement de jouissance en disant des merveilles de Dieu, celui-là est rempli du Saint-Esprit.

Que Dieu vous bénisse

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.