LA PAROLE DU JOUR

Le mot de passe - lundi

(Première partie)

 Verset du jour à méditer: Colossiens 3 :17 « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père »

 Si vous lisez ce message, je présume que vous avez une boîte électronique de messagerie et vous ne pouvez pas y avoir accès sans taper le vrai mot de passe. Personne ne peut lire vos courriers sans connaître votre mot de passe.

Le fait est que Dieu a aussi un mot de passe pour pouvoir s’approcher de lui. Le verset du jour est tiré de la lettre écrite aux colossiens où Paul les rappelait que tout doit être fait au nom de Jésus. Tout ce qu’on veut faire pour Dieu, en parole ou en œuvre, est accepté si c’est fait au nom de Jésus. Autrement dit, le mot de passe pour s’approcher du trône de Dieu est composé de cinq lettres : J.E.S.U.S

Pourquoi faut-il absolument le nom de Jésus ? La réponse se trouve dans l’enseignement de la semaine. Nous allons parcourir la bible pour comprendre le mystère caché derrière le nom de Jésus. La bible dit qu’entre Dieu et les hommes il y’a un seul médiateur. On parle du seul médiateur car il n’y en a pas d’autres. Si tu connais quelqu’un qui invoque Dieu en passant par un autre nom, invite-le à ouvrir sa bible pour lire dans 1 Timothée 2 :5 « Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme ».

Il y’a des chrétiens qui croient atteindre Jésus en passant par d’autres noms des saints bibliques mais la bible n’a donné qu’un seul mot de passe : J.E.S.U.S. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, le verset ne parle pas de Jésus-Christ le Fils de Dieu mais de Jésus-Christ homme. Il a fallu que Jésus soit un homme comme nous pour pouvoir nous donner accès au Père car la seule chose qui nous sépare de Dieu est le péché (Rom 3 :23) et la bible dit que Jésus a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché (Heb 4 :15). Non seulement il n’a pas péché, mais il a porté tous nos péchés sur lui afin de les crucifier sur la croix. Il ne fallait pas qu’il soit un ange ou un extraterrestre mais il fallait absolument qu’il soit un homme.

Demain on verra comment Jésus est le seul nom sur la terre  qui peut sauver l’humanité. Cet enseignement s’adresse à tous les chrétiens en général mais il pourrait également intéresser ceux qui ne sont pas encore convertis car s’ils se donnaient la peine de le lire jusqu'à la fin, certains pourraient accéder au corps de Christ. Je vous suggère donc de transférer cet enseignement le plus loin possible pour la gloire de Dieu.

On continue demain matin. Bonne méditation



 

 (Deuxième partie)

 Verset du jour à méditer: Actes 4 :12 « Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés »

 Dans la méditation d’hier j’ai dit que tout le monde est naturellement privé de la gloire de Dieu à cause du péché (Rom 3 :23). D’après la loi établie par Dieu, presque tout est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon (Hébreux 9 :22). C’est donc le sang de Jésus qui nous justifie devant Dieu car la bible dit que par le moyen de son propre sang, Il a obtenu une rédemption éternelle (Heb 9 :12), ce qui veut dire qu’Il a sacrifié son sang une fois pour toute.

Par conséquent, personne ne peut entrer dans le royaume de Dieu sans passer par Jésus. Il est décrit comme notre avocat dans 1 Jean 2 :1 « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste ». Le mot « Avocat » est traduit du grec « Parakletos » qui veut dire « Consolateur ». Jésus est plus qu’un simple avocat parce qu’il nous console et nous réconforte pendant les moments difficiles.

Concernant le pardon des péchés, il y’a certaines doctrines qui défendent qu’un enfant de Dieu n’a plus besoin de confesser ses péchés pour demander pardon mais je tiens à éclaircir cette pensée à la lumière de la parole de Dieu : L’apôtre Jean a écrit en disant : « Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous » (1 Jean 1 :10) et s’il arrive qu’on pèche, il dit : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1 :9). Ici je vous rappelle que Jean n’écrit pas aux païens mais il s’adresse aux enfants de Dieu qui sont nés de nouveaux. Nous devons comprendre que Dieu nous purifie de tout péché confessé et non seulement Il nous pardonne mais Il l’efface de sa mémoire et nous traite comme si rien n’était grâce au sang de Jésus.

Nous ne devons donc plus permettre au diable de nous lier par nos anciens péchés alors que Dieu ne les considère plus. L’esprit de la condamnation est l’une des armes préférées du diable. Il veut qu’on reste en permanence dans la culpabilité ou essaie de nous faire croire que Dieu ne peut plus nous pardonner mais le verset dit qu’Il nous purifie de toute iniquité.

Nous connaissons tous Jésus comme notre Seigneur et Sauveur mais il est important que nous le connaissions comme le souverain sacrificateur. C’est cette révélation qui me pousse à adorer continuellement le Père.

On en parle dans la méditation de demain matin.


 

 (Troisième partie)

 Verset du jour à méditer: Hébreux 8 :3 « Tout souverain sacrificateur est établi pour présenter des offrandes et des sacrifices; d'où il est nécessaire que celui-ci ait aussi quelque chose à présenter »

 A première vue, la méditation de ce matin risque de paraître un peu ennuyante puisque je vais uniquement parler du tabernacle, des sacrificateurs, du sang…alors que nous sommes dans le nouveau testament mais je vous rappelle que le livre des hébreux a été écrit dans le nouveau testament et s’adresse aux chrétiens du nouveau testament. Je vous conseille de lire attentivement cette méditation car sans la révélation du tabernacle, notre connaissance sur la personne de Jésus le rédempteur sera très limitée. Le livre des hébreux est le seul livre qui parle clairement de Jésus comme un homme et il y’a une raison particulière à cela.

La plupart des chrétiens confirment sans aucun doute qu’ils sont des rois et des sacrificateurs (1 Pierre 2 :9) mais très peu comprennent le rôle d’un sacrificateur et si on ne le comprend pas, on ne peut pas non plus comprendre celui du souverain sacrificateur. Partons donc de cette base : Nous sommes des sacrificateurs et Jésus est le souverain sacrificateur.

Dans le tabernacle, il y’avait le lieu saint où les sacrificateurs entraient en tout temps et le lieu très saint (Heb 9 :6) où seul le souverain sacrificateur pouvait entrer une seule fois par an (Heb 9 :7). Le verset du jour (Heb 8 :3) dit clairement que le rôle du souverain sacrificateur est de présenter des offrandes et des sacrifices. Il termine en disant qu’ il est nécessaire que celui-ci ait aussi quelque chose à présenter.

Dans l’ancien testament, le souverain sacrificateur présentait le sang pour les péchés du peuple mais la bible dit qu’aujourd’hui Jésus est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint avec son propre sang ayant obtenu une rédemption éternelle (Heb 9 :12). Ce qui veut donc dire que Jésus n’a plus besoin d’offrir le sang en tant que souverain sacrificateur mais nous venons de lire que le souverain sacrificateur doit nécessairement avoir quelque chose à présenter devant Dieu (Heb 8 :3) ! Puisqu’en tant que sacrificateurs on n’offre plus le sang, qu’est-ce que Jésus va présenter devant le Père de notre part ? La réponse se trouve dans Hébreux 13 :15 « Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom »

Jésus (Souverain sacrificateur) attend que nous (sacrificateurs) lui offrions un sacrifice de louange afin qu’il le présente auprès du Père pour nous. Il ne peut présenter que ce que nous lui offrons.

Demain je parlerai de Jésus notre intercesseur auprès du Père.


 

(Quatrième partie)

 Verset du jour à méditer: Hébreux 7 :25 « C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur »

 Pendant que j’étais entrain d’écrire cet enseignement, le téléphone de mon bureau a sonné, il s’agissait d’une sœur en Christ qui me partageait un témoignage. Au milieu de la conversation, elle m’a parlé d’un grand événement qu’elle attend du Seigneur avant la fin de cette année. Je lui ai dit de persévérer dans la prière pour la réalisation mais elle ne voulait rien entendre. Selon elle, on ne doit pas intercéder pour la réalisation des promesses de Dieu car Jésus intercède déjà auprès du Père en notre faveur...

Malheureusement beaucoup de chrétiens pensent encore comme ma sœur car ils ne savent pas séparer les rôles du sacrificateur et du souverain sacrificateur. J’en ai clairement parlé hier et le message se trouve dans les archives.

Le verset du jour (Heb 7 :25) montre clairement ceux qui peuvent être parfaitement sauver par Jésus : Ceux qui s’approchent de Dieu par lui. Essayer de s’approcher de Dieu est une chose et s’en approcher par Jésus en est une autre. Le verset dit que Jésus est toujours vivant pour intercéder en notre faveur ; Autrement dit, Dieu nous écoute à travers Jésus si du moins nous prions en son nom. La bible dit que Jésus est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu (Heb 9 :24). Etant seul je ne peux pas comparaître devant la face de Dieu mais si je prie en son nom je sais que j’ai toute son attention.

Le diable connaît la puissance d’une prière faite au nom de Jésus et il fait tout pour te persuader que ta prière n’est pas exaucée. La bible dit que nous ne marchons pas par la vue mais par la foi (2 Cor 5 :7). On ne doit pas seulement croire ce que nous voyons car si nous le voyons on n’a pas besoin de le croire. On doit faire confiance à la parole de Dieu car si elle dit que Jésus intercède en notre faveur, toute pensée contraire vient du diable et je n’y prête pas mon attention.

Il y’a deux raisons majeures qui poussent Jésus à intercéder pour nous : Nous ne sommes pas dignes de nous approcher du trône de la grâce à cause de notre nature charnelle et pécheresse et notre prière n’est jamais parfaite à l’état brut.

Jésus est le seul nom ou mot de passe pour recevoir quelque chose de la part du Père. Jésus n’a jamais enseigné qu’il faut prier au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit mais en son nom (Jésus). Les démons ne fuient pas la trinité mais seul le nom puissant de Jésus peut les faire fuir. La bible dit que Dieu lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom sur la terre (A suivre demain matin…)



(Cinquième partie)

 Verset du jour à méditer: Philippiens 2 :9-10 « Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre »

 Le verset du jour dit que Dieu a souverainement élevé notre Seigneur et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom c-à-d le nom de JESUS. Le même passage dit qu’au nom de Jésus tout genou fléchit dans les cieux (les anges), sur la terre (les hommes) et sous la terre (Satan et les démons).

Satan ne craint aucun nom sauf le nom de Jésus. Tu ne peux pas chasser les démons au nom de Dieu ou de Jéhovah car les démons peuvent même se moquer de toi. Il y’a une puissance surnaturelle cachée derrière le nom puissant de JESUS car à chaque fois qu’on le confesse, on rappelle au diable sa défaite humiliante sur la croix. La bible dit que Jésus tient les clefs de la mort et du séjour des morts (Apoc 1 :18) mais ce qui fait le plus trembler le diable est le fait que Dieu a fait asseoir Jésus à sa droite dans les lieux célestes (Eph 1 :20).

Quand tu luttes contre le diable, il est important que tu saches ses points faibles : Il faut lui rappeler sa défaite sur la croix et surtout confesser des passages bibliques qui sont un cauchemar pour lui. Par exemple il faut lui rappeler que Jésus est au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir, que Dieu a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église (Eph 1 :21-22).

Je ne connais pas le nom de ton problème car tout problème a un nom mais aujourd’hui le verset dit que le nom de Jésus est au-dessus de tout nom (y compris le nom de ton problème). Le nom de Jésus est au-dessus du cancer, du sida, du chômage, de la stérilité, etc…

La bible dit que celui qui invoquera le nom du Seigneur sera sauvé (Rom 10 :13) et nous comprenons tous par là qu’on parle du salut pour la vie éternelle. Il n’y a pas longtemps que j’ai découvert que ce même verset parle également de la délivrance ou de la solution à nos problèmes. Je m’en suis rendu compte car à chaque fois que je suis acculé, il m’arrive de crier très fort le nom de JESUS sans rien dire d’autres et souvent la situation se débloque d’une façon étonnante. J’ai donc compris le mystère qui se cache derrière ce nom car quand nous l’invoquons, quelque chose de puissant se produit dans le monde spirituel.

Non seulement Jésus est à la droite de Dieu pour intercéder en notre faveur, mais il nous a aussi donner le pouvoir de dominer et briser l’ennemi nous même à condition que nous le fassions en son nom (le mot de passe). On en parlera demain matin



(Sixième partie)

 Verset du jour à méditer: Luc 10 :19 « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire »

 Parmi les miracles qui accompagneront ceux qui croient en Jésus, ils chasseront les démons au nom de Jésus (Marc 16 :17). Le verset du jour nous apprend que Jésus nous a donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, ce qui symbolise le diable. Pourquoi devons nous marcher sur lui ? Parce qu’il est toujours sur notre chemin et certains essaient de le contourner ou le pousser mais Jésus nous recommande de marcher sur lui afin de continuer notre chemin.

Hier on a lu que Dieu a tout mis sous les pieds de Jésus (Eph 1 :22) mais dans le même livre, il est dit que Dieu nous a ressuscités ensemble et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ (Eph 2 :6), ce qui veut dire qu’au nom de Jésus, Dieu a tout mis sous nos pieds.

Le verset du jour (Luc 10 :19) continue en disant que nous avons le pouvoir de marcher sur toute la puissance de l’ennemi et surtout que rien ne pourra nous nuire ! Peu importe la puissance de l’ennemi, la parole de Dieu me dit que rien ne pourra me nuire. Le diable est un menteur et veut nous faire croire qu’un problème peut nous nuire alors qu’en réalité il nous parle étant sous nos pieds. Beaucoup d’enfants de Dieu s’adressent au diable comme s’il était au-dessus d’eux alors qu’en réalité il est en dessous d’eux grâce à Jésus-Christ. Il devient grand dans ta vie si tu le vois comme étant grand et s’amoindri si tu te caches derrière le nom de Jésus en utilisant l’autorité qu’Il nous a donné. Pendant la marche chrétienne, il y’a des oppositions qui ne nécessitent pas l’intervention de Dieu mais demandent que nous utilisions l’autorité que Jésus nous a donné et avec fermeté.

Il se pourrait que tu aies suivi cet enseignement depuis le commencement et que tu n’as jamais accepté Jésus comme ton Seigneur et ton Sauveur. Si c’est le cas, je t’invites à penser à ton sort après cette vie car nous savons tous que cette vie a une fin. Tu peux travailler, gagner de l’argent et avoir une belle famille mais tout cela a une fin et seul ce qui se passera après la mort compte. Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14 :6). Il est le chemin et Il est le mot de passe. Il suffit de l’inviter pour qu’il entre dans ta vie et tu hériteras la vie éternelle. Je ne peux pas te dire que tu n’auras plus de problèmes mais je peux te garantir que les problèmes ne t’auront pas.

Bon week-end et que Dieu vous bénisse

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.