Le partenaire pour la vie

Le partenaire pour la vie (1ère partie)

 

Aujourd’hui je commence un long enseignement sur le mariage qui est un sujet parfois tabou dans l’église. Tout ce qu’on entend souvent à l’église, c’est que la femme doit être soumise et que l’homme doit aimer sa femme. Mais je trouve que ce n’est pas suffisant comme enseignement car les statistiques de divorce dans le monde aujourd’hui font très peur.


Laissez-moi vous donner quelques exemples de statistiques recueillis en Janvier 2014 :

La Belgique était à la tête des dix nations les plus divorcées de la planète où 71% des couples sont divorcés. Ça veut dire que sur dix couples en Belgique, sept sont divorcés. La France occupait la neuvième place avec 55% et les USA occupaient la dixième place avec 53%.

Vous pouvez me dire que ce sont des incroyants mais la mauvaise nouvelle est que les statistiques montrent que 50% des couples chrétiens sont aussi divorcés. Ça veut dire que sur dix couples chrétiens, cinq sont divorcés.

En Afrique beaucoup de couples sont ensemble officiellement alors qu’ils sont divorcés officieusement. La culture africaine force les femmes à ne pas quitter le ménage mais le fait qu’elles sont encore à la maison ne veut pas dire que le mariage tient encore.

 

Si le mariage est si sacré, pourquoi de tels échecs ?

 

Si tu conduis une voiture et  qu’au cours du chemin la voiture s’arrête et cesse de démarrer, tu ne peux pas t’énerver contre la voiture mais tu dois ouvrir le moteur pour localiser la panne afin de la réparer. Si tu ne t’y connais pas en mécanique, tu chercheras un mécanicien qui a la connaissance pour réparer les voitures. Si le mécanicien n’arrive pas à la réparer, la dernière solution sera de chercher du secours auprès du fabricant de la voiture.

Pour trouver la meilleure solution du mariage, nous allons chercher à savoir ce que dit le fondateur du mariage (Dieu) dans la bible. Nous allons parcourir la bible depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse car la solution n’est pas dans la science mais dans la Parole de Dieu.

Le diable sait bien qu’en détruisant les ménages, il détruit les nations afin de bloquer le plan de Dieu. On parlera du choix du partenaire pour les célibataires, de l’engagement, du divorce, de l’impact du mariage par rapport à nos prières et de ce que Dieu attend des couples mariés.

 

Le partenaire pour la vie (2e partie)


La meilleure façon de comprendre le mariage est de retourner au commencement quand Dieu a fondé le premier mariage. Dans le livre de la Genèse, on voit que Dieu a créé le premier homme (Adam) et Il a créé tous les animaux. Mais après avoir tout créé, Dieu s’est rendu compte que quelque chose manquait. Il s’est rendu compte que toute sa création était bonne mais l’homme ne devrait pas rester seul. Il a dit : « L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui » (Genèse 2 :18).

   

                                                           

Le verset que nous venons de lire nous montre clairement que ce n’est pas Adam qui a décidé de chercher Eve mais c’est Dieu lui-même qui a conclu qu’il n’était pas bon qu’Adam reste seul et qu’il lui fallait une aide semblable à lui.

C’était facile pour Adam parce qu’il ne voyait qu’Eve. Aujourd’hui c’est un peu difficile pour les célibataires parce qu’il y’a des milliards de garçons et de filles sur la planète mais plus tard on parlera du choix du conjoint. Si tu as lu la première partie de cet enseignement, tu as certainement remarqué que le mariage est un échec dans le monde parce que dans certains pays plus de la moitié des couples sont divorcés. On peut se poser la question de savoir pourquoi il y’a tant de divorces alors qu’il s’agit d’une institution divine ? Le mariage n’est pas une idée d’un homme mais de Dieu. C’est pour cela que tu le trouveras dans tous les peuples du monde.


Pour répondre à la question de savoir pourquoi il y’a tant de divorces dans le monde, il faut d’abord comprendre l’importance du ménage aux yeux de Dieu. Quand Dieu dit qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul, ça veut dire qu’Il aime la vie de famille. Dieu aime la relation familiale car elle reflète sa gloire. C’est pour cela que l’Eglise est considérée bibliquement comme l’épouse de Christ (Ephésiens 5 :23-24). La relation entre le mari et la femme reflète l’amour entre Christ et l’Eglise. Le diable sait très bien qu’en détruisant les couples, il détruit la gloire de Dieu. Si les ménages sont détruits, les enfants (fruits du ménage) sont désorientés et souffrent de la séparation qui n’a jamais été dans la volonté de Dieu car il dit clairement « Je hais la répudiation (le divorce), dit l’Eternel, le Dieu d’Israël… » (Malachie 2 :16).

 


Dans la troisième partie, je parlerai du choix du conjoint et après on parlera des causes principales du divorce car c’est l’ignorance de ces causes qui est le cheval de bataille du diable. Il profite de l’ignorance du peuple de Dieu. L’enseignement concerne les mariés, les divorcés, les veufs et les célibataires qui pensent se marier un jour.

 

 

Le partenaire pour la vie (3e partie)


Avant de parler de l’engagement pour le mariage, je trouve qu’il est extrêmement important de parler de l’origine du mariage.

 

Pour mieux comprendre l’attraction entre l’homme et la femme, retournons à la création. L’Eternel fit tomber un profond sommeil sur l’homme qui s’endormit, il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit : Voici cette foi celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme (Genèse 2 :21-23).


L’homme a été tiré de la poussière mais la femme a été tirée de l’homme. C’est comme si Dieu faisait une opération chirurgicale en ouvrant la chair de l’homme pour y prendre une de ses côtes puis refermer sa chair avant de transformer la côte en une femme pendant que l’homme était dans un profond sommeil. Ce n’est qu’au verset 23 que l’homme s’est réveillé en trouvant une femme toute faite pour lui. Au verset 24 on conclut en disant que c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair. Pourquoi dit-on qu’ils deviendront une seule chair ? Parce qu’ils étaient une seule chair avant l’opération chirurgicale de Dieu et le principe divin fera que l’homme qui a une côte de moins aura envie de récupérer sa côte d’où l’homme quittera ses parents et ira à la recherche de sa côte (sa femme). Selon le principe de Dieu, ce n’est pas la femme (la côte) qui cherchera l’homme mais c’est l’homme qui cherchera sa femme (sa côte) et une fois la côte trouvée, ils ne deviendront pas deux chairs mais une seule chair.

Selon le plan de Dieu, un homme doit être marié à une femme et non à un homme. Le mariage homosexuel peut être légal dans un pays mais il est bibliquement illégal car l’homme n’a pas été tiré de la côte mais il a été tiré de la poussière. Or l’homme est sensé s’unir à sa côte (la femme). Si l’homme s’unit à un homme, ils ne pourront jamais produire d’enfants. Plus tard Dieu a sévèrement parlé de l’union de l’homme avec un homme dans la loi de Moïse en disant : « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux » (Lévitique 20 :13)    

Le fait que le gouvernement ou l’Etat légalise le mariage entre deux personnes de même sexe ne veut pas dire que le mariage est approuvé par Dieu. Il est peut-être légal selon la loi dans le pays mais il est une abomination selon la loi céleste.

 


Retournons donc à l’engagement. Avant tout, je veux qu’on comprenne que le mariage est comme une omelette de deux œufs (un homme et une femme). L’homme et la femme ont chacun une histoire, une culture, une éducation et surtout chacun a une âme différente de son partenaire. L’âme est faite de trois choses : les émotions, la volonté et l’intellect.

Le fait que l’homme et la femme ont deux âmes différentes devient souvent source de conflit et le diable utilise leurs différences pour détruire leur ménage….

 

Le partenaire pour la vie (4e partie)


D’après 1 Thessaloniciens 5 :23, l’homme ou la femme est fait de trois parties : Le corps, l’âme et l’esprit. Avec nos yeux physiques, on ne peut que voir le corps mais on ne peut pas voir l’âme et l’esprit. L’âme contient les émotions, la volonté et l’intellect et c’est au niveau de l’âme et la volonté que nous prenons toutes les décisions. A chaque fois qu’un homme voit une femme ou une femme voit un homme, ses yeux donnent des informations à l’âme et on réagit par le moyen des émotions. Le danger est que souvent les hommes ou les femmes sont attirés par ce qu’ils voient avec leurs yeux alors que les yeux ne peuvent pas pénétrer l’âme pour voir ce qui se passe à l’intérieur. C’est pour cela que les garçons ou les filles peuvent tomber facilement amoureux / amoureuses sur base du corps physique et se précipitent à se marier au nom de l’amour. Après le mariage, tu commences à découvrir la manifestation de l’âme c-à-d son véritable caractère, ses défauts qui sont parfois insupportables et petit à petit les sentiments amoureux commencent à diminuer jusqu’à ce que les yeux s’ouvrent et la relation commence à être amère sans oublier que même le corps qui t’attirerait commence à changer car avec le temps on vieillit et on change qu’on le veuille ou pas. 

 


Il ne faut jamais prendre une décision de se marier sur base du corps physique. Si ton engagement est basé sur son corps physique (les jambes, la taille…), ça veut dire que l’avenir de votre amour est basé sur la beauté physique et le jour où ton partenaire perdra sa beauté (âge, changement de taille, accident…) la fondation de ton amour succombera.


Si tu t’engages dans un mariage parce qu’un homme ou une femme a de l’argent, tu construis l’avenir de votre amour sur une fondation instable car le jour où il n’y aura plus d’argent, le mariage n’aura plus de fondation et par conséquent il ne pourra pas résister à une tempête.

Il est extrêmement important de savoir que pendant la période des fiançailles, il est difficile de connaître la fille ou le garçon que tu veux épouser car c’est la période de la chasse ou chacun veut plaire à l’autre pour le gagner. La réalité est que vous avez deux âmes différentes, ce qui veut dire que vous avez deux façons différentes de concevoir les choses, vous avez deux histoires différentes, vous n’avez pas les même capacités de comprendre les choses de la vie mais pendant la période de presque toutes les fiançailles du monde, les choses semblent être faciles, la vie est plus que belle, c’est facile de pardonner, la tolérance n’est pas un problème et on se croirait au ciel. Si tu as lu la première partie de cet enseignement, tu as vu les chiffres de divorces dans le monde. Où se trouve le problème ? L’une des causes majeures qui détruisent les ménages est le mauvais choix du partenaire.

 

Le partenaire pour la vie (5e partie)

A la fin de la quatrième partie, j’ai dit que l’une des causes majeures qui détruisent les ménages est le mauvais choix du partenaire.

 

J’ai entendu des enseignements qui disent qu’en ce qui concerne le choix du partenaire, ça dépend totalement de nous car Dieu nous a donné la liberté de choisir. Les mêmes enseignements veulent nous faire croire qu’on ne devrait pas inclure Dieu dans la décision de choisir notre partenaire. Le paradoxe est que les même prédicateurs affirment que Dieu a déjà planifié de bons projets pour nous (Jérémie 29 :11) et que nous devrions le consulter avant de prendre n’importe quelle décision. C’est comme si on devrait inclure Dieu dans tous nos projets sauf le mariage ! En passant je dois signaler que le mariage est le projet qui devrait attirer plus notre attention car c’est le seul projet où on n’a pas droit à l’erreur.

Si tu t’engages dans un business avec quelqu’un et que tu trouves que ton partenaire n’est plus fiable ou tout simplement tu n’as plus envie de continuer le business, tu es libre de claquer la porte et recommencer à zéro. Mais d’après Jésus, on n’a pas cette facilité dans le mariage car une fois engagé, on est lié à vie sauf pour quelques exceptions mais j’en parlerai plus tard dans le sujet du divorce. Donc le mariage est sacré et si tu lis cet enseignement étant célibataire, je te conseille d’aller jusqu’au bout. Cet enseignement concerne tout le monde, les divorcés et même les mariés qui sont déçus de leurs mariages.

 


Dans cet enseignement, je vais bibliquement prouver que Dieu veut être impliqué dans le choix du partenaire pour le mariage. Si nous sommes des enfants de Dieu et que nous sommes totalement dépendants de Lui, nous sommes censés l’impliquer dans tout ce que nous faisons. La bible dit que les enfants de Dieu sont conduits par le Saint-Esprit (Romains 8 :14) et Il parle de plusieurs manières.

 

Dans la culture juive (même dans la culture burundaise), c’était le père du garçon qui choisissait sa femme. Le père du garçon s’informait pour connaître la famille de la fille et surtout le comportement et l’éducation de la fille. Tout ceci dans l’intérêt du ménage pour éviter les surprises après le mariage. Le père du garçon choisissait pour son fils car il était plus mature et il savait mieux ce qu’il fallait pour son fils. Si nous sommes des enfants de Dieu, Il veut choisir pour nous car Il sait mieux ce qu’il faut pour nous.

Je vais essentiellement me référer à l’exemple du mariage d’Isaac (le fils d’Abraham) et de Rebecca. L’histoire se trouve dans Genèse 24. C’est l’histoire d’Isaac et de Rebecca qui m’a inspiré pour mon mariage.

 

Le partenaire pour la vie (6e partie)


Je vais vous montrer sur base d’un exemple biblique que si nous sommes des enfants de Dieu, Il veut être entièrement impliqué dans notre vie et nous devrions le consulter pour toutes les décisions y compris le mariage. Je vais parler du mariage d’Isaac et de Rebecca et dans la septième partie on verra que c’est Dieu Lui-même qui a choisi Rebecca.


Lisons dans Genèse 24 :1-4 « Abraham était vieux, avancé en âge; et l'Éternel avait béni Abraham en toute chose. Abraham dit à son serviteur, le plus ancien de sa maison, l'intendant de tous ses biens: Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse; et je te ferai jurer par l'Éternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j'habite, mais d'aller dans mon pays et dans ma patrie prendre une femme pour mon fils Isaac »


Abraham est connu comme le père de la foi et tous ceux qui croient en Dieu devraient le prendre pour exemple en ce qui concerne la foi. Son fils Isaac était à l’âge de se marier et Abraham voulait chercher une femme pour lui. Abraham habitait à Canaan mais en envoyant son serviteur pour chercher la femme pour son fils, il a été clair en lui disant de ne pas prendre pour son fils une femme parmi les filles des cananéens mais d’aller dans son pays et dans sa patrie.

Pourquoi une telle précision ? Parce que les filles cananéennes avaient une culture différente et surtout parce qu’elles adoraient des idoles et non le Dieu d’Abraham. Si Isaac avait épousé une cananéenne, sa foi aurait été en danger car il aurait pu être influencé par sa femme et leurs enfants seraient grandis dans la confusion. C’est pourquoi les enfants de Dieu qui sont sauvés doivent épouser les hommes ou les filles sauvés qui ont la même foi. Même si vous êtes tous les deux nés de nouveaux, il est très important d’appartenir à une même assemblée ayant la même doctrine.

 

Si tu es une fille remplie du Saint-Esprit et que tu épouses un homme qui prie en s’agenouillant devant une statue, il te sera difficile d’évoluer spirituellement car tu passeras des années à essayer de le convaincre d’adorer Dieu en Esprit et en vérité et vos enfants seront dans la confusion. Tu crois que Jésus est le seul médiateur entre Dieu et les hommes (1 Timothée 2 :5) mais l’homme que tu veux épouser croit que les saints ou d’autres voies peuvent nous aider dans nos prières ; Même s’il t’aime, cela ne changera pas ses convictions spirituelles car la foi n’agit pas dans son âme mais dans son esprit.

L’affection qu’il a pour toi vient de l’âme mais sa foi agit dans son esprit. Ici je m’adresse particulièrement aux filles chrétiennes qui sont sauvées en les avertissant que les sentiments amoureux peuvent facilement les pousser à prendre la mauvaise décision. C’est pour cela qu’avant de te laisser emporter par les sentiments, prends plutôt le temps de prier afin de découvrir si c’est l’homme que Dieu t’a envoyé car une fois amoureuse, il est extrêmement difficile de faire marche arrière même si on se rend compte qu’on s’est trompé.

 

Le partenaire pour la vie (7e partie)


J’ai terminé la sixième partie en m’adressant particulièrement aux filles chrétiennes sauvées. J’ai dit que les sentiments amoureux peuvent vous pousser à prendre la mauvaise décision et par conséquent, il faut prier pour connaître la volonté de Dieu avant de vous laisser emporter par les sentiments.

Le mariage ne doit pas être fondé sur les émotions ou les sentiments amoureux mais la véritable fondation doit être la Parole de Dieu. Si tu es né de nouveau et fiancé alors que Dieu n’a encore rien dit de ta relation, je te conseille de faire une pause et chercher la pensée de Dieu avant qu’il ne soit trop tard. Quand Dieu te confirmera, tu pourras reprendre et continuer la relation qui aboutira au mariage mais SI Dieu ne dit rien, attends dans la prière ! Si Dieu te montre que ce n’est pas la personne conformément à son plan, c’est le moment de ROMPRE pour ton bien.


Retournons au mariage d’Isaac et de Rebecca ; On a vu qu’Abraham a envoyé son serviteur pour chercher la femme pour son fils dans son pays, sa patrie. Pour mieux comprendre l’histoire, il faudra lire tout le chapitre 24 de Genèse. Le serviteur d’Abraham était sceptique car il ne comprenait pas comment une fille qui ne le connaissait pas pouvait le suivre mais lisez la réponse d’Abraham : « L'Éternel, le Dieu du ciel, qui m'a fait sortir de la maison de mon père et de ma patrie, qui m'a parlé et qui m'a juré, en disant: Je donnerai ce pays à ta postérité, lui-même enverra son ange devant toi; et c'est de là que tu prendras une femme pour mon fils » (Genèse 24 :7)


Vous remarquez qu’Abraham s’est beaucoup appuyé sur la promesse de Dieu et il termine en disant que c’est Dieu Lui-même qui enverra son ange devant son serviteur afin de prendre une femme pour son fils. Ici je vais encourager les célibataires nés de nouveau qui veulent se marier à prier en faisant entièrement confiance au Seigneur car à travers leurs prières Dieu envoie un ange pour les guider vers la personne selon le plan divin. La prière brise le plan de Satan et permet l’accomplissement du plan de Dieu mais pendant la prière le cœur doit être penché à la volonté de Dieu et non aux préférences personnels.

Beaucoup de jeunes me posent souvent la question de savoir si on ne devrait pas aimer avant d’épouser quelqu’un ? Ma réponse est toujours la même : Si Dieu veut que tu épouses quelqu’un, Il te donnera Lui-même l’amour qu’il faut mais parfois il faut d’abord être obéissant. J’ai une amie qui n’avait pas de sentiments pour l’homme qui voulait l’épouser mais après une période de prière, Dieu a confirmé et un grand amour a naturellement rempli son cœur. Aujourd’hui ils sont mariés et ont un enfant. Ne suivez pas vos sentiments mais suivez la voix de Dieu. On verra que Rebecca a aimé Isaac alors qu’elle ne l’avait jamais vu avant.

 

 

Le partenaire pour la vie (8e partie)


Dans la septième partie, on a vu qu’Abraham a été clair afin de convaincre son serviteur qui était sceptique. Il lui a dit que c’est Dieu Lui-même qui enverra son ange devant son serviteur afin de prendre une femme pour son fils (Genèse 24 :7).

Dans tout le chapitre, vous ne verrez pas un verset où on décrit comment l’ange a guidé le serviteur d’Abraham mais il était présent dans le monde invisible. Si tu marches dans la volonté de Dieu, l’ange de Dieu est avec toi même si tu ne le vois pas. La grâce et la protection divine sont sur toi aussi longtemps que tu places ta confiance et ton espérance dans l’Eternel et Il le fait par le moyen des anges invisibles dans le monde spirituel.


 

Regardons de près pour voir comment Dieu a guidé le serviteur d’Abraham. Il n’a pas tâtonné par essaie et erreur mais il a compris que si l’ange est invisible, cela veut dire que le travail sera fait dans le monde spirituel. Il a donc décidé de prier et on voit sa prière dans Genèse 24 :12-14 « Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham, fais-moi, je te prie, rencontrer aujourd'hui ce que je désire, et use de bonté envers mon seigneur Abraham! Voici, je me tiens près de la source d'eau, et les filles des gens de la ville vont sortir pour puiser l'eau. Que la jeune fille à laquelle je dirai: Penche ta cruche, je te prie, pour que je boive, et qui répondra: Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux, soit celle que tu as destinée à ton serviteur Isaac! Et par là je connaîtrai que tu uses de bonté envers mon seigneur »


Il ne voulait pas se tromper et il a demandé un signe. Si vous lisez du verset 15 au 20, vous verrez que juste après la prière, Rebecca est apparue mais il y’avait d’autres filles. Le serviteur d’Abraham lui a demandé à boire pour la tester et non seulement elle lui a donné à boire mais elle a également proposé de donner à boire aux chameaux, exactement comme il l’avait demandé dans la prière. Au verset 26, il a conclu que Dieu a confirmé en lui montrant qu’Il a choisi Rebecca comme future épouse d’Isaac. Il s’est donc incliné et s’est prosterné pour remercier l’Eternel.


 

Même si tout était clair que Dieu avait choisi Rebecca comme la future épouse d’Isaac, il fallait que sa famille accepte et il fallait également que Rebecca accepte. Dieu peut te dire Oui mais il faut que la fille dise aussi Oui. Même si la fille dit Oui, selon la bible, il faut que sa famille dise Oui aussi. On verra que même la dot est biblique. L’erreur que commettent certains jeunes chrétiens, c’est de croire que si Dieu dit Oui c’est la fin de l’histoire mais je connais des cas où Dieu a dit Oui mais la famille dit Non. Que faire dans ce cas ? Il faut avant tout comprendre que Dieu respecte ta famille qui est l’autorité que Lui-même a instituée. Selon la bible, le père a l’autorité sur sa fille et il peut te la refuser s’il veut (1 Corinthiens 7 :37-38).

Si donc le père de la fille ne veut pas de toi, je te conseille de retourner dans la prière et attendre jusqu’à ce que Dieu influence son cœur. N’épouse JAMAIS une fille contre le consentement de sa famille. Si Dieu te l’a promis, Il est tellement puissant pour convaincre et pour briser toute opposition contre sa volonté et le travail sera fait dans le monde spirituel par le moyen de ta prière.


 

Dans la neuvième partie, on verra que même si Dieu a dit Oui, il fallait également que la famille de Rebecca dise Oui et même Rebecca devait donner son accord.

 

 

Le partenaire pour la vie (9e  partie)

Si vous avez suivi cet enseignement depuis le début, vous avez compris que j’essaie de montrer comment le mariage est conçu selon la bible. Je sais que chacun de vous a son opinion selon sa culture ou sa façon de voir les choses mais je crois que la meilleure façon de comprendre le mariage est de retourner à la source. Si Dieu a institué le mariage, je crois que nous devrions voir ce que la bible dit du mariage. Certains ont réagi en disant que Dieu ne peut pas choisir la femme pour un homme mais l’histoire d’Isaac et Rebecca nous a clairement montré que c’est l’Eternel qui a choisi Rebecca. S’Il l’a fait pour Isaac, Il peut le faire pour toi si tu lui fais confiance dans la prière car dans la 8ème partie on a vu que le serviteur d’Abraham a d’abord prié et que c’est après la prière que Rebecca est apparue. Si tu n’as pas encore vu ton Rebecca ou ton Isaac, c’est la prière qui ouvrira la porte.


Dans la 8ème partie, j’ai terminé en montrant l’importance de la famille dans le mariage. Dieu respecte la famille et agit à travers la famille parce que c’est une institution que Lui-même a établie. L’avis du père de la fille doit être considéré même s’il ne serait pas croyant. S’il ne veut pas te donner sa fille, ne lutte pas mais attends dans la prière car SI c’est la fille que Dieu veut que tu épouses, son père fléchira car rien ne peut résister la puissance de la prière. Ça peut trainer mais ça finira par se déclencher. Si tu es une fille et que tes parents ne veulent pas ton fiancé alors que tu sais qu’il vient de Dieu, ne sois pas rebelle mais entre dans la prière en demandant que Sa volonté soit faite (1 Jean 5 :14-15).

 


Revenons à notre histoire. Même si le serviteur d’Abraham avait conclu que c’est la fille que Dieu avait choisi pour son maître, il savait très bien que Dieu respecte la famille et par conséquent il devait aller demander l’autorisation de la famille. De Genèse 24 :35-48, on lit son discours devant la famille de Rebecca où il raconte tous les faits. C’est exactement ce que nous faisons pendant les cérémonies de remise de dot en Afrique.


Au verset 49, il a été clair en disant : « Maintenant, si vous voulez user de bienveillance et de fidélité envers mon seigneur, déclarez-le-moi; sinon, déclarez-le-moi, et je me tournerai à droite ou à gauche » (Genèse 24 :49). Le message est très clair ; tout ce qu’il veut, c’est que la famille de Rebecca lui déclare qu’elle appartient à Isaac le fils d’Abraham. Leur réponse se trouve au verset 51 : « Voici Rebecca devant toi; prends et va, et qu'elle soit la femme du fils de ton seigneur, comme l'Éternel l'a dit » (Genèse 24 :51)

Après l’accord de la famille, c’est le moment de donner les cadeaux (la dot) et tout ce qu’il faut pour fêter l’évènement car la bible dit que le serviteur sortit des objets d'argent, des objets d'or, et des vêtements, qu'il donna à Rebecca; il fit aussi de riches présents à son frère et à sa mère. Après quoi, ils mangèrent et burent, lui et les gens qui étaient avec lui, et ils passèrent la nuit (Genèse 24 :53-54).

 

Le partenaire pour la vie (10e partie)


Comme je vous l’avais dit au début, cet enseignement va être long parce que le diable a longtemps aveuglé le peuple de Dieu. Il veut que nous marchions dans l’ignorance et sa joie est de voir les ménages détruits. Il veut faire croire aux jeunes qu’il faut toujours écouter le cœur et par « cœur » il veut dire les sentiments amoureux. Si tu vas en Belgique où 71% des couples sont divorcés, je suis convaincu que la grande majorité de ces 71% te dira qu’ils se sont mariés par amour. Ceci nous montre que se marier par amour n’est pas une garantie de réussite mais si on se marie sur base de la parole de Dieu, non seulement on est dans la parfaite volonté divine, mais Dieu nous donne également l’amour qu’il faut pour notre partenaire. En passant j’aimerais signaler que je parlerai également des couples mariés sans avoir consulté le Seigneur et je parlerai également du divorce.


Retournons à l’histoire du mariage d’Isaac et de Rebecca. Dans la neuvième partie, on a vu que la famille de Rebecca a donné son accord et le serviteur d’Abraham a payé la dot. J’ai terminé en disant que même si Dieu avait dit Oui et que la famille avait dit Oui, il fallait absolument que Rebecca dise aussi Oui et son accord était important pour sa famille. Au verset 55 la famille de la fille a demandé à ce que le serviteur d’Abraham attende quelques jours avant de prendre Rebecca pour toujours.


Malgré que les deux parties se soient entendues, la famille de la fille a exigé que Rebecca donne son accord. Au verset 58, il est écrit : «  Ils appelèrent donc Rebecca, et lui dirent: Veux-tu aller avec cet homme? Elle répondit: J'irai » (Genèse 24 :58).


Le mariage est l’image de la conversion quand on prend l’engagement d’accepter Jésus comme notre Seigneur. Dieu conçoit cette relation à l’image du mariage entre l’Eglise et Christ. Malgré que Jésus a déjà payé le prix en pardonnant nos péchés, Il attend notre accord pour avoir la vie éternelle.


Le serviteur d’Abraham a finalement pris Rebecca avec lui et l’a présenté à Isaac. Au verset 66, il est écrit qu’Isaac l’a aimé et l’a épousé.

En conclusion, ne privilégiez pas les sentiments amoureux mais cherchez la direction de Dieu et l’amour suivra.

 

Le partenaire pour la vie (11e partie)


Il y’a beaucoup d’interprétation en ce qui concerne l’alliance entre un homme et une femme selon les cultures et les religions. Pour mieux comprendre la onzième partie, je vous demande de relire la troisième partie où j’ai dit que selon le plan de Dieu un homme doit être marié à une femme et les deux deviennent une seule chair.


 

Voici un extrait de la troisième partie :

« Selon le plan de Dieu, un homme doit être marié à une femme et non à un homme. Le mariage homosexuel peut être légal dans un pays mais il est bibliquement illégal car l’homme n’a pas été tiré de la côte mais il a été tiré de la poussière. Or l’homme est sensé s’unir à sa côte (la femme). Si l’homme s’unit à un homme, ils ne pourront jamais produire d’enfants. Plus tard, Dieu a sévèrement parlé de l’union de l’homme avec un homme dans la loi de Moïse en disant : « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux » (Lévitique 20 :13)  

  

Le fait que le gouvernement ou l’état légalise le mariage entre deux personnes de même sexe ne veut pas dire que le mariage est approuvé par Dieu. Il est peut-être légal selon la loi dans le pays mais il est une abomination selon la loi céleste »

 


Je me suis rendu compte que beaucoup de chrétiens croient que l’alliance entre un homme et une femme commence dans l’église quand ils se disent Oui. La réalité biblique risque de vous étonner car il n’y a pas un passage biblique que dit que l’homme et la femme sont unis dans l’église par un pasteur ou un prêtre. La bible dit seulement que le mariage doit être honoré par tous (Hébreux 13 :4) c-à-d la famille, la société, la communauté et même l’église. Un homme n’est pas permis de prendre une fille, la mettre dans sa maison et la prendre pour sa femme. Il y’a un protocole exigé par la famille et la communauté. Si tu as suivi cet enseignement dès le début, tu as certainement compris le pouvoir de la famille de la fille en ce qui concerne le mariage.

Pourquoi j’insiste sur la famille ? Parce que c’est l’homme qui quitte son père et sa mère pour s’attacher à sa femme (Gen 2 :24). C’est l’homme qui doit quitter sa famille pour aller vers une autre famille à la recherche d’une femme mais il faut que la famille de la fille la lui donne. Même si la famille de la fille lui donne le feu vert et qu’il y’ait une fête et toutes les cérémonies culturelles et religieuses, on ne peut pas parler d’alliance malgré que les deux ont dit Oui et que les deux portent des bagues d’alliance. Alors, quand est-ce que la vraie alliance commence ? La réponse se trouve dans la douzième partie.

 

 

Le partenaire pour la vie (12e partie)


Aujourd’hui je vais essentiellement parler de l’alliance. Comme je l’ai dit à la fin de la onzième partie, même si la famille de la fille donne le feu vert au garçon et qu’il y’ait une fête et toutes les cérémonies culturelles et religieuses, on ne peut pas parler d’alliance malgré que les deux ont dit Oui et que les deux portent des bagues d’alliance.



Pour comprendre la vraie définition de l’alliance selon Dieu, voyons la conversation entre Jésus et les pharisiens dans Matthieu 19 :3-10.

Les pharisiens ont abordé Jésus dans le but de l’éprouver en lui posant la question suivante « Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour un motif quelconque? ». La réponse de Jésus était un rappel de ce que dit la Parole de Dieu.  Il a répondu en disant : « N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme et qu'il dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair? Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint ».


Par cette réponse, les pharisiens étaient contents en croyant le prendre au piège. Ils l’ont ensuite posé une simple et logique question en disant : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit de donner à la femme une lettre de divorce et de la répudier? ». Ils étaient surpris quand Jésus a répondu en disant : « C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; au commencement, il n'en était pas ainsi ». Autrement dit, le divorce ne figure pas dans le plan de Dieu et l’homme et la femme sont censés vivre ensemble jusqu’à ce que la mort les sépare (Romains 7 :2).


A leur grande surprise, Jésus précise que cependant il y’a une exception : Au verset 9 Il a dit : « Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère ». Le message de Jésus est très clair : A part l’infidélité sexuelle et la mort, rien ne doit séparer l’homme de sa femme. Si l’infidélité sexuelle peut briser le mariage, il est évident que l’acte sexuel n’est pas une action de simple plaisir comme beaucoup le pensent. Quand un homme couche avec une femme, la bible dit que les deux deviennent une seule chair. Devenir une seule chair ne nécessite pas la présence d’un Pasteur, un prêtre ou une cérémonie culturelle. En écrivant aux corinthiens Paul dit : « Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair » (1 Corinthiens 6 :16).

De qui parle Paul ? Il parle d’un homme qui couche avec une prostituée et il confirme que les deux (l’homme et la prostituée) deviennent une seule chair. Si une femme mariée trompe son mari et couche avec un autre, elle brise la première alliance et crée une nouvelle alliance. C’est pour cela que Jésus a dit que l’infidélité sexuelle peut briser une alliance. L’homme et la femme ne deviennent pas une seule chair quand ils se disent Oui mais ils deviennent une seule chair quand ils ont des rapports sexuels. C’est pour cela que certaines filles vierges saignent au premier contact sexuel car le sang est le symbole de l’alliance. C’est pourquoi une fille vierge devrait garder jalousement sa virginité car elle est d’un grand prix devant Dieu et pour son avenir.

 

Le partenaire pour la vie (13e partie)


Comme je m’y attendais, après la publication de la douzième partie, j’ai reçu des questions mais j’ai demandé que les lecteurs attendent la fin de l’enseignement pour poser des questions parce que la réponse aux différentes questions se trouve dans les parties qui vont suivre.

 


La question de la virginité est l’une des questions qui ont attiré beaucoup d’attention.

Quelqu’un m’a posé la question de savoir ce qu’il faut faire si une fille a déjà perdu sa virginité quand elle vivait encore dans le péché ? La réponse se trouve dans 2 Corinthiens 5 :17 « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ». Quand tu te repens sincèrement et que tu acceptes Jésus comme ton sauveur, Dieu pardonne tous tes péchés et tout commence à zéro.

Il purifie ton âme et ton esprit mais parfois on est forcé à vivre les conséquences de notre passé. Par exemple si tu es tombée enceinte durant ton adolescence, tu dois continuer à élever ton enfant même après la conversion. Si tu as perdu ton œil parce que tu te bagarrais beaucoup, tu restes avec un œil même après la conversion. Si tu es une fille et que tu as déjà perdu ta virginité, tu peux encore construire un avenir meilleur en marchant avec le Seigneur car la réussite n’est pas construite sur l’état du corps mais sur la disposition du cœur d’une vie fondée sur la Parole de Dieu. L’apôtre Paul persécutait l’Eglise de Jésus-Christ avant sa conversion mais cela n’a pas empêché au Seigneur de l’utiliser puissamment.


Si tu lis ce message et que tu es une fille encore vierge, je dois t’informer que tu as une grande richesse que tu dois protéger jalousement. Garde ta virginité pour l’homme qui sera ton mari et ne cède pas aux mensonges du diable. Evite les relations qui ne font que te distraire. Par « distraction » je veux dire les garçons qui sont attirés par ton corps et qui développent une relation pour satisfaire leurs désirs et sans le savoir vous vous retrouverez dans le péché. Concentres-toi sur ton appel et sur la Parole de Dieu.

 

Le partenaire pour la vie (14e partie)


J’ai reçu une question de la part d’un de mes lecteurs et je sens l’obligation de lui répondre publiquement pour l’intérêt de tous. Voici sa question : « Je trouve qu'en répondant à cette question sur la virginité, vous l'avez correctement fait mais à 50 %: vous avez parlé des filles mais quid des garçons? »


Réponse : Est-ce que la bible s’intéresse à la virginité des garçons ? La réponse est « Oui ». Dans le livre d’Apocalypse, Jean nous raconte ce que Dieu lui a montré dans une vision. Il a vu le trône de Dieu et autour de lui étaient les cent quarante-quatre mille hommes qui avaient été rachetés de la terre. Dans Apocalypse 14 :4 il dit « Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges; ils suivent l'agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d'entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l'agneau ».


Si tu lis ce message et que tu es un garçon vierge, tu as également une richesse que tu devrais protéger jalousement. Beaucoup d’hommes sont sexuellement insatisfaits parce que leurs femmes ne leur procurent pas le plaisir qu’ils bénéficiaient des filles qui ont couché avec eux avant. La première fille que tu connaîtras restera dans ta mémoire durant toute ta vie et quelque chose de spirituel s’est produit entre vous. En passant je dois signaler que certains hommes sont possédés par les démons qu’ils ont eus pendant les rapports sexuels avec différentes filles. C’est pour cela que Paul dit que celui qui se lie à une prostituée devient un seul corps et une seule chair avec elle (1 Corinthiens 6 : 16). L’acte sexuel doit être fait dans le mariage car la fille que tu cherches pour ton plaisir appartient probablement à quelqu’un d’autre. Prie pour découvrir celle qui t’appartient et épouse-la officiellement avant de coucher avec elle.

                                                                                                         

                

Retournons au sujet du jour. Si vous avez lu l’enseignement depuis le début, vous avez compris la signification biblique et l’importance de l’alliance. D’après Jésus, l’homme n’est pas autorisé à répudier sa femme sauf si sa femme l’a trompé sexuellement (Matthieu 19 :9). Cela ne veut pas dire qu’on doit forcément divorcer mais ce qui est préférable c’est qu’il y’ait du pardon et la réconciliation.

 


En écrivant aux corinthiens, Paul a montré qu’à part l’infidélité, il y’a une autre cause de séparation. C’est le cas d’un couple où un des partenaires est croyant et l’autre ne croit pas. Il peut arriver que le mari non croyant s’oppose à la foi de sa femme et décide de la quitter ou si la femme est non-croyante décide de quitter son mari croyant. Si le partenaire non-croyant se sépare, que deviendra la partenaire croyant ? Peut-on parler de séparation dans ce cas ?

 


Le partenaire pour la vie (15e partie)


Certains me disent qu’ils se sont mariés sans avoir consulté Dieu et se demandent ce qu’il faut faire ? Si vous avez bien suivi l’enseignement, vous avez compris la vraie définition de l’alliance. Même si vous étiez des païens ou ignorants, le fait que vous vous êtes mariés publiquement et que vous avez cohabité ensemble a créé de l’alliance entre vous. Je parle de cohabitation car je connais des personnes qui se sont légalement mariés dans les pays européens juste pour avoir des papiers ou d’autres intérêts personnels mais qui n’ont jamais couché ensemble. L’alliance n’est pas justifiée par une bague sur le doigt ou par un acte (document) de mariage. Si tu es marié avec quelqu’un, elle est ta femme ou il est ton mari et l’alliance est authentique. Si tu abandonnes ton conjoint pour chercher un/une autre, tu commets un adultère.


Concernant le divorce, on a déjà découvert deux cas exceptionnels où la bible peut parler de séparation : la mort et l’infidélité. Aujourd’hui on va découvrir une troisième exception. C’est le cas d’un couple où l’un des partenaires est incroyant. C’est une vie difficile de vivre avec quelqu’un qui n’a pas la même foi que toi. Dans la plupart des cas, c’est le mari qui est incroyant et le cas contraire est très rare car souvent il est facile à l’homme croyant d’influencer sa femme mais beaucoup de femmes n’arrivent pas à influencer leurs maris.

Il arrive que le partenaire non-croyant devienne de plus en plus agressif et parfois menace de quitter le ménage à cause de la foi du croyant. Si le cas se produit, la bible est très claire. Lisons dans 1 Corinthiens 7 :15 « Si le non-croyant se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix ». Ce passage est très clair et très précis car il insiste en disant qu’il s’agit particulièrement de « ces cas-là ». Si le non-croyant t’abandonne à cause de ta foi, tu n’es plus lié. Si la bible dit que tu n’es plus lié, cela veut dire qu’il n’y a plus d’alliance. S’il n’y a plus d’alliance, l’option du remariage est possible. Mais selon 1 Corinthiens 7 :13, si le mari non-croyant consente à habiter avec sa femme, la femme ne doit pas le répudier (pas de divorce). Ils doivent rester ensemble.

 

Le partenaire pour la vie (16e partie)


Concernant les femmes qui ont des maris non-croyants, la bible leur montre comment les gagner sans même prêcher l’évangile. Dans sa lettre, Pierre dit : « Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n'obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant votre manière de vivre chaste et réservée » (1 Pierre 3 :1-2).


Selon la bible, l’homme veut avant tout être respecté et la femme veut être aimée. Si on ne comprend pas ce principe, il est extrêmement difficile de réussir dans le mariage. Voyons ce que Paul écrit aux éphésiens : « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle » (Ephésiens 5 :22-25)


On demande aux hommes d’aimer leurs femmes et aux femmes d’être soumises. Pourquoi est-ce qu’on ne demande pas à la femme d’aimer son mari ? Il y’a deux réponses à cette question : Premièrement parce que la femme aime naturellement son mari et deuxièmement parce que l’amour de la femme n’est pas une priorité chez l’homme. Une femme peut aimer son mari de tout son cœur mais cet amour n’a aucune importance aussi longtemps que l’homme ne se sent pas respecté. Le respect de la femme envers son mari est interprété par l’homme comme de l’amour.

 


Donc, si tu es une femme et que tu veux gagner le cœur de ton mari, donnes-lui plus de respect et avec le temps tu auras son amour et son attention. Même l’homme le plus dur et le plus compliqué ne peut pas résister au respect de sa femme car c’est un besoin naturel dans le cœur de l’homme. Si l’homme ne se sent pas respecté, tu dois t’attendre à tout car un sentiment de révolte ou de frustration sera manifesté de différentes manières mais c’est souvent par la violence, la nervosité et parfois l’infidélité ou l’alcoolisme. Les vrais chrétiens ne se réfugient pas dans l’alcoolisme ou l’infidélité mais la violence et l’agressivité dans les paroles, la dépression sont les réactions observées. Le verset que nous venons de lire dit qu’il faut que la femme soit soumise en TOUTES CHOSES (Eph 5 :24).

Plus tu es soumise, plus grand sera l’amour de ton mari. Aujourd’hui il est souvent difficile aux femmes de se soumettre entièrement parce que les femmes gagnent parfois plus d’argent que leurs maris, elles ont un niveau d’étude plus élevé que leurs maris et nous voyons même des femmes qui sont aujourd’hui présidente de toute une nation. Comment est-ce qu’une femme présidente d’un pays peut se soumettre entièrement à son mari ? Est-elle concernée par ce verset ? Que doit faire l’homme pour gagner le cœur de sa femme ? Les réponses seront dans la dix-septième partie.

 

Le partenaire pour la vie (17e  partie)


C’est aujourd’hui que je termine cet enseignement qui a été long car je trouve que le peuple de Dieu a besoin d’éclaircissements à propos du mariage. J’ai eu beaucoup de messages encourageants, beaucoup m’ont dit qu’ils vont utiliser ces enseignements pour préparer la jeunesse mais d’autres m’ont écrit pour manifester leur colère à cause de ce que j’ai écrit. Une dame m’a dit qu’elle quitte mon groupe sur Facebook de ceux qui me suivent parce que j’ai partagé le verset qui montre que Dieu déteste l’homosexualité.

D’autres me disent que je dois respecter les cultures des peuples, d’autres s’opposent à la possibilité de divorce pour les chrétiens mais ce que je veux que tous mes lecteurs comprennent, c’est que je n’invente rien. Tout ce que je dis est tiré de la bible et comme le titre le souligne, j’essaie de montrer ce que la bible dit du mariage avec des versets bibliques à l’appui. Je n’essaie pas de dire ce que je trouve raisonnable ou ce que les gens veulent entendre mais je dis uniquement ce qui est écrit dans la Parole et les lecteurs jugeront.


Dans la 16ème partie, j’ai terminé en parlant de la soumission de la femme dans le foyer. J’ai dit qu’aujourd’hui il est parfois difficile à certaines femmes de se soumettre parce qu’elles gagnent plus d’argent que leurs maris et certaines femmes arrivent à occuper le poste de président d’un pays. Comment une femme présidente d’une nation peut se soumettre à son mari ? Il faut avant tout comprendre que le poste de président ne change pas le principe de Dieu. Si la Parole de Dieu dit que le mari est la tête dans un foyer, la femme doit comprendre qu’elle doit se soumettre pour bénéficier les bénédictions que Dieu a préparées pour elle. Tu peux être la femme la plus puissante du monde mais Dieu a mis en toi le désir d’être aimée par ton mari et c’est uniquement par le moyen de la soumission que tu peux bénéficier son véritable amour.


Le passage d’Ephésiens 5 :25 demande aux maris d’aimer leurs femmes comme Christ a aimé l’Eglise. Ta femme aime être respectée mais ce qu’elle désire le plus n’est pas ton respect mais ton amour. Le problème est que beaucoup d’hommes exigent le respect de leurs femmes sans donner l’amour en retour. Si tu veux le respect de ta femme, sème l’amour et l’attention et tu récolteras avec le temps.

 


Avant de terminer cet enseignement, je dois dire aux hommes mariés que si vous maltraitez vos femmes ou que vous ne les honorez pas, vos prières risquent de ne pas être exaucées car votre comportement peut être un obstacle à vos prières. Pierre écrit en disant : « Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire OBSTACLE à vos prières. » (1 Pierre 3 :7)

 


Que le Saint-Esprit nous aide à comprendre ce que je n’ai pas pu expliquer et j’espère que cet enseignement va influencer beaucoup de ménages à se conformer à la Parole de Dieu.

 

Chris Ndikumana

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.