Le sommet de la montagne

(Première partie)

Verset du jour: Genèse 22 :2-3 « Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai. Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit »

Il y’a quelques années, j’étais entrain de lire la bible dans la méditation et je me suis posé la question de savoir pourquoi les sacrifices des animaux étaient particulièrement brulés sur la montagne. C’est à partir de cette question que le Saint-Esprit a commencé à me révéler la signification spirituelle de la montagne. Je vais donc passer toute la semaine à partager avec vous ce que le Seigneur m’a révélé. Dans le verset du jour, Dieu a surpris Abraham car au lieu d’offrir en holocauste la chair des animaux, Il lui a demandé d’offrir son fils unique Isaac.     

Mon enseignement n’est pas basé sur les sacrifices mais sur la signification de la montagne. J’ai compris que la montagne était un endroit idéal pour rencontrer Dieu et ce qui a attiré mon attention est le fait que Dieu était très précis concernant l’emplacement de la montagne (pour le cas d’Abraham). D’abord la montagne devait se trouver au pays de Morija. Dans le pays de Morija il y’avait beaucoup de montagnes mais Dieu a été très clair avec Abraham quand Il a dit : « sur l’une des montagnes que je te dirai ». Abraham a bien compris le message et s’est préparé pour aller au lieu que Dieu lui avait dit. Le verset qui suit (Gen 22 :4) nous montre combien cette montagne était très éloignée car Abraham a passé trois jours avant de voir le lieu de loin.  Pendant trois jours, Abraham a dû traverser toutes les montagnes car s’il avait essayé d’offrir son sacrifice sur n’importe quelle montagne, Dieu ne l’aurait pas accepté.

Il est important de retenir le passage de Genèse 22 :14 qui dit que tout sera pourvu à la montagne de Dieu d’où le nom de Jéhovah Jireh. Tout ce que l’Eternel veut pourvoir dans notre vie sera pourvu sur sa montagne. Ce que nous devons retenir le plus, ce qu’il ne suffit pas de donner le sacrifice sur la montagne mais sur la montagne de Dieu. Spirituellement parlant, la montagne représente la prière au nom de Jésus et chaque fois que je m’isole pour louer et adorer l’Eternel, c’est comme si j’étais sur la montagne pour offrir mon sacrifice mais la question reste la même : « Est-ce la montagne de Dieu ou juste une montagne ? » Plus tard dans cet enseignement, nous verrons l'importance d'être au sommet de la montagne.

Dans la méditation de demain, on va décrire la montagne de Dieu avec les conditions exigées.

 


(Deuxième partie)

Verset du jour: Ex 24 : 12-13 « L'Éternel dit à Moïse: Monte vers moi sur la montagne, et reste là; je te donnerai des tables de pierre, la loi et les ordonnances que j'ai écrites pour leur instruction. Moïse se leva, avec Josué qui le servait, et Moïse monta sur la montagne de Dieu »

A la fin de la méditation d’hier, on a terminé en disant qu’aujourd’hui on va décrire la montagne de Dieu avec les conditions exigées.

Avant tout, voyons comment Dieu commence sa phrase dans le verset du jour : Il dit : « Monte vers moi sur la montagne », ce qui veut dire qu’aller à la montagne signifie aller vers Dieu. La présence de Dieu se trouve sur la montagne. L’Eternel pouvait se manifester ailleurs mais il a préféré la montagne et si Moïse voulait le rencontrer, il n’avait d’autres choix que de monter sur la montagne.

Ensuite, Dieu a donné une autre précision en disant que Moïse devait y rester puisqu’ Il a dit : « et reste là ». Aller à la montagne est une chose, y rester en est une autre. A la fin du verset du jour, nous voyons comment Moïse a obéit en se levant pour monter sur la montagne de Dieu. Comme je l’ai déjà dit et je vais le répéter encore une fois, Moïse n’est pas seulement monté sur une montagne mais il devait monter sur la montagne de Dieu.

Sachant déjà que la montagne de Dieu représente la prière faite au nom de Jésus, on peut interpréter la montagne de Dieu comme une prière spirituelle visant la volonté de Dieu et non celle de la chair. J’en ai beaucoup parlé dans mes anciens enseignements, à titre d’exemple, vous pouvez vous référer à l’enseignement « Une prière spirituelle ».

Rester à la montagne de Dieu veut tout simplement dire : Rester dans la présence de Dieu ou mener une vie stable et constante de prière. Il ne faut pas prier trois jours successifs pour finalement dormir pendant les 4 autres jours de la semaine.

Pour rester à la montagne de Dieu, il faut développer une certaine discipline dans la vie de prière. Il ne faudra pas attendre que les problèmes surgissent pour passer du temps à la montagne mais la prière doit faire partie de notre vie de tous les jours…ça devrait être une mode de vie (lifestyle). Souvent je compare la prière à la respiration (spirituelle) et personne ne peut prétendre vivre sans respirer.

Quelqu’un qui reste à la montagne de Dieu, c’est celui qui prie 7 jours sur 7 quelque soient les circonstances ou la nature de l’humeur. Celui qui dépend du changement des circonstances ou de l’humeur ne pourra JAMAIS rester à la montagne.

Nous continuerons cette pensée dans la méditation de demain.

 


 (Troisième partie)

Verset du jour: Exode 34 : 2 « Sois prêt de bonne heure, et tu monteras dès le matin sur la montagne de Sinaï; tu te tiendras là devant moi, sur le sommet de la montagne »

Avant de passer à la méditation de ce matin, je préfère terminer la pensée d’hier. On parlait de comment rester sur la montagne et que pour y rester, il ne faut pas que la prière dépende du changement des circonstances ou de l’humeur car les circonstances et l’humeur négatifs sont indispensables dans la vie chrétienne. Nous devons monter sur la montagne car c’est le seul moyen d’aller vers Dieu et une fois y arriver, il faut y rester.

Dans le verset du jour, Dieu dit à Moïse d’être prêt de bonne heure et de monter dès le matin sur la montagne de Sinaï. Dieu écoute et exauce toutes les prières spirituelles quelque soit l’heure de la prière mais Il jouit beaucoup de la prière matinale. Depuis la chute du diable, Satan et ses anges ne font qu’imiter Dieu et c’est pourquoi presque toutes les œuvres des satanistes se font très tôt le matin. Je peux également conclure que la prière de « Notre Père » enseignée par Jésus est une prière matinale car on demande à Dieu de nous donner le pain quotidien et de nous préserver de toutes les ruses de l’ennemi. Dans cette prière, on sent que la journée ne fait que commencer.

Toujours dans le verset du jour, Dieu demande à ce que Moïse se tienne devant Lui sur le sommet de la montagne. Nous savons tous combien il est très difficile de monter sur une montagne car la force de la pesanteur ne fait que nous tirer en bas. Avant d’arriver au sommet, on ne peut pas faire beaucoup d’activités car on risque de tomber mais une fois arrivés au sommet, on peut même y dormir tranquillement. Dieu veut que nous soyons dans une position idéale par laquelle Il peut nous parler tranquillement. Le sommet de la montagne est spirituellement interprété comme un niveau d’une vie de prière régulière et constante. Certains chrétiens sont au pied de la montagne, d’autres au milieu mais Dieu veut que nous soyons au sommet.

Essayons en peu de résumer ce qu’on a déjà appris depuis lundi : Pour rencontrer Dieu il faut monter sur la montagne et non sur n’importe laquelle mais sur la montagne de Dieu. Une fois arrivé à la montagne, il faut monter jusqu’au sommet et y rester.

Nous continuerons la méditation demain matin

 


(Quatrième partie)

Verset du jour: Exode 34 : 3 « Que personne ne monte avec toi, et que personne ne paraisse sur toute la montagne; et même que ni brebis ni bœufs ne paissent près de cette montagne »

Dans la méditation d’hier, je disais comment un enfant de Dieu doit non seulement rester à la montagne mais au sommet de la montagne de Dieu.

Nous remarquons dans le verset du jour que l’Eternel a exigé que Moïse monte seul sur la montagne et que personne ne devait y paraître. En réalité Dieu ne voulait voir aucun être vivant autour de la montage y compris les animaux car si quelqu’un ou un animal s’y approchait, il devrait être mis à mort (Exode 19 :12-13).Tout ceci nous montre à quel point Dieu valorisait la montagne sur laquelle il rencontrait son serviteur Moïse et comme nous savons que tous les faits de l’ancien testament étaient l’ombre des choses à venir, nous en déduisons que Dieu valorise énormément la vie de prière de ses enfants car c’est dans la prière qu’on le rencontre.

Si l’Eternel a dit à Moïse que personne ne devait pas monter avec lui et que celui qui s’y approcherait serait tué, cela veut spirituellement dire qu’au moment où j’entre dans sa présence en priant, Dieu veut me voir SEUL en faisant de Lui le centre de mes pensées. Toute pensée étrangère est considérée comme ces personnes et ces animaux qui n’ont pas accès à la montagne et qui doivent être tués. Quand nous prions, nous devons concentrer toute notre attention dans l’Eternel d’où il faut chercher un endroit qui nous évite toute sorte de distraction.  

A chaque fois que Moïse montait sur la montagne, Dieu la couvrait de la nuée (Exode 24 :15-16). Nous savons que la nuée représente la présence de Dieu depuis l’époque de la sortie d’Egypte où le peuple de Dieu était guidé par une colonne de nuée pendant le jour et une colonne de feu pendant la nuit (Exode 13 :22). La parole de Dieu dit que l'aspect de la gloire de l'Éternel était comme un feu dévorant sur le sommet de la montagne, aux yeux des enfants d'Israël (Exode 24 : 17).

En conclusion, la présence du tout puissant se trouve sur le sommet de la montagne, ce qui veut dire: dans une vie de prière constante et stable en toute humilité car nous avons déjà appris qu’une prière sans humilité est inefficace et ne plait pas à Dieu. Encore une fois, la connaissance de la parole de Dieu et une discipline dans la prière sont indispensables pour rester au sommet de la montagne .

Bonne méditation

 


 (Cinquième partie)

Verset du jour: EX 34 : 29-30 « Moïse descendit de la montagne de Sinaï, ayant les deux tables du témoignage dans sa main, en descendant de la montagne; et il ne savait pas que la peau de son visage rayonnait, parce qu'il avait parlé avec l'Éternel. Aaron et tous les enfants d'Israël regardèrent Moïse, et voici la peau de son visage rayonnait; et ils craignaient de s'approcher de lui »

Hier on parlait de l’attitude exigée quand on monte sur la montagne, on a dit que toutes nos pensées doivent être concentrées sur l’Eternel.

Le verset du jour nous parle de Moïse quand il quittait la montagne de Sinaï. Il est descendu avec deux tables du témoignage dans sa main alors qu’il était monté les mains vides. Quelle leçon doit-on tirer de cela ? A chaque fois qu’un enfant de Dieu monte sur le sommet de la montagne de Dieu, il ne peut pas descendre les mains vides. Même si on n’a pas ce que notre chair désire, au moins une chose est sûre : on revient avec quelque chose entre les mains.

Il est impossible de monter au sommet de la montagne de Dieu, d’y rester et descendre les mains vides. Je ne dis pas qu’on doit absolument recevoir ce qu’on désire car ça peut être contraire à sa volonté mais on obtient forcement quelque chose de Lui selon son plan.

Une autre partie qui attire mon attention dans le verset du jour est le fait que la peau du visage de Moïse rayonnait. Pourquoi? Parce qu’il avait parlé avec l’Eternel (selon le verset du jour). Certains commettent l’erreur de dire que la peau de Moïse brillait mais en réalité elle ne brillait pas mais rayonnait. On peut fixer les yeux sur quelque chose qui brille mais on ne peut pas regarder ce qui rayonne. C’est la raison pour laquelle les enfants d’Israël craignaient de s’approcher de Moïse et aux versets 34 et 35, il est dit que Moïse mettait un voile sur son visage quand il était devant les enfants d’Israël mais il l’ôtait quand il entrait pour parler avec l’Eternel.

Quand nous sortons de la prière après avoir rencontré l’Eternel, ceux qui voient dans le monde spirituel n’osent pas nous fixer les yeux parce notre corps spirituel rayonne. Le diable, les démons, les sorciers et tous ceux qui peuvent voir dans le monde spirituel ne peuvent plus s’approcher de nous. Il est donc évident que quelque semaines après les 40 jours passés sur la montagne, Moïse ne mettait plus de voile parce qu’il ne rayonnait plus. Il n’y a donc qu’un seul secret pour garder le rayonnement du visage spirituel : RESTER à la montagne de Dieu ou PRIER continuellement sans relâche.

On termine cet enseignement demain

 


(Sixième partie)

Verset du jour: Luc 21 :37-39  « Pendant le jour, Jésus enseignait dans le temple, et il allait passer la nuit à la montagne appelée montagne des Oliviers. Et tout le peuple, dès le matin, se rendait vers lui dans le temple pour l'écouter. Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des Oliviers. Ses disciples le suivirent »

On a terminé la méditation d’hier en disant qu’il n’y a donc qu’un seul secret pour garder le rayonnement du visage spirituel : RESTER à la montagne de Dieu ou PRIER continuellement sans relâche.

Ce matin, je veux qu’on prenne Jésus comme exemple en ce qui concerne la prière. Le verset du jour dit que pendant le jour, Jésus enseignait dans le temple et il allait passer la nuit à la montagne des oliviers. Nous savons que la montagne des oliviers était le lieu de prière pour Jésus mais la question que je vais vous poser est celle de savoir quand Jésus trouvait le temps pour dormir puisqu’il passait la nuit à la montagne pour prier et dès le matin il se rendait dans le temple pour enseigner le peuple ? La seule explication à un tel calendrier est que Jésus passait plus de temps à prier qu’à dormir parce que la bible dit qu’il dormait aussi (Matthieu 8 :24). Si il y’a des démons que les disciples n’arrivaient pas à chasser sans l’intervention de Jésus, c’est parce que Jésus était rempli d’une grande puissance de Dieu qu’il puisait de ses prières faites à la montagne des oliviers.

A la fin du verset du jour il est écrit qu’âpres être sorti, il alla selon sa coutume à la montagne des oliviers. Monter sur la montagne de Dieu devrait être notre coutume en tant qu’enfants de Dieu et cette coutume n’est possible que si nous développons notre foi en nous équipant de la parole de Dieu et surtout en ayant une discipline dans notre vie de prière. Il ne faut surtout pas confondre la discipline et la loi car prier veut dire : « Parler à Dieu qui est notre Père».

Comme je le dis souvent, le diable peut se taire quand nous chantons ou lisons la bible, mais il ne peut pas se taire quand un enfant de Dieu monte sur le sommet de la montagne de Dieu. C’est à partir du jour où Dieu a béni Abraham à cause de son obéissance en acceptant de sacrifier son fils Isaac, qu’on a dit : « A la montagne de l’Eternel il sera pourvu » (Genèse 22 :14), ce qui veut dire que tout ce qu’on peut espérer de la main de Dieu ne sera pourvu que sur Sa montagne.

C’est ici que prend fin l’enseignement de la semaine « La montagne de Dieu » et ce qui doit marquer notre esprit, ce que tout est pourvu sur le sommet de la montagne de Dieu.

Passez du bon moment sur le sommet de la montagne

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.