Le Citoyen du Ciel

Le citoyen du ciel (Ière partie)

 

Verset du jour : 2 Corinthiens 5 :20 « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : soyez réconciliés avec Dieu »

 

Le verset nous révèle que ceux qui ont accepté Jésus-Christ comme leur Seigneur et Sauveur exercent la fonction d’ambassadeurs de Christ sur la terre. La bible dit que Christ est assis au ciel à la droite du Père (Eph 1 :20) mais nous sommes ses ambassadeurs sur la terre.

L’ambassadeur américain au Burundi ne se dépend pas des autorités burundaises mais il dépend de la maison blanche. Quand il y’a un problème aux Etats-Unis et que les journalistes lui posent des questions, il ne répond pas selon ses convictions ou sa façon de voir les choses mais il répond selon la pensée du président américain. Il est son représentant au Burundi et le président américain lui donne tout ce qu’il faut pour exercer son travail convenablement. Le bâtiment d’une ambassade dans un pays peut nous montrer la grandeur et la puissance du pays qu’elle représente. Spirituellement parlant, nous représentons le royaume de Dieu et tout ce que nous faisons doit donner gloire au Seigneur.


Dans le verset du jour, on dit que nous faisons les fonctions d’ambassadeurs pour Christ. Le mot « ambassadeurs » est traduit du grec « presbeuo » qui veut dire « agir en tant que représentant »

Si nous sommes les ambassadeurs de Christ, nous sommes censés dépendre de Christ dans tout ce que nous faisons ici sur terre. Nous sommes ici sur terre pour le représenter en défendant ses intérêts.


Dans les chapitres qui vont suivre, on verra qu’en tant qu’ambassadeurs de Christ, nos pensées et nos actions doivent se conformer à Lui. On verra que tout ce que nous faisons sur la terre doit dépendre du royaume du ciel et que même notre protection et notre provision financière dépend du ciel. Nos désirs et nos ambitions sur terre doivent mourir pour donner de l’espace aux désirs célestes.

 

A suivre dans la deuxième partie

 

Restez bénis


Le citoyen du ciel (2eme partie)


Verset du jour : Philippiens 3:20 « Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ »

En écrivant la lettre aux philippiens, Paul les rappelle que même s’ils vivent en Philippe, ils doivent se comporter comme étant étrangers car leur véritable nationalité est céleste et non terrestre. Je sais que vous qui lisez ce message appartenez à un pays de la terre mais si vous êtes né de nouveau et que Jésus-Christ est votre sauveur, il est important que vous compreniez que votre réelle nationalité n’est pas de ce monde car le verset du jour nous rappelle que notre place est dans les cieux. Evidement que nous sommes physiquement sur la terre mais nous sommes spirituellement au ciel car la bible dit que Dieu nous a fait assoir ensemble avec Christ dans les lieux célestes (Phil 2 :6).

 

Pourquoi est-il important de savoir que nous sommes des citoyens du ciel ? Parce qu’un citoyen du ciel sur la terre doit se comporter comme quelqu’un qui est de passage. Ceux qui font de long voyages comprennent ce que je suis entrain de dire car parfois il faut traverser deux ou trois aéroports avant d’atteindre la destination. Par exemple, j’ai un jour voyagé vers Johannesburg et c’était ma destination finale mais il fallait que je passe par Nairobi et j’ai passé une nuit dans un hôtel à Nairobi avant de prendre un autre avion pour Johannesburg le lendemain. Malgré que je fusse entré à Nairobi, mes valises étaient toujours fermées sauf qu’il fallait prendre de petites choses selon les besoins temporaires et même s’il fallait me promener dans la ville pour une petite distraction, mon esprit et ma concentration étaient à Johannesburg. Je ne prenais aucun rendez-vous, je ne voulais pas gaspiller l’argent en le convertissant en monnaie locale car je voulais tout économiser pour être dépensé à Johannesburg qui était ma destination finale.


Aujourd’hui nous sommes sur la terre mais notre destination finale est au ciel. Nous devrions nous comporter comme des citoyens célestes qui sont en transit sur la terre en gardant nos pensées et nos objectifs pour l’intérêt du royaume de Dieu et non pour la terre seulement.

Aujourd’hui il y’a certains chrétiens qui se comportent comme s’ils ont déjà atteint la destination finale alors qu’ils sont en transit. Tous les projets sont liés aux choses de la terre et ils ne se soucient pas du ciel…Je vais en parler clairement dans la troisième partie.

 

Passez une journée bénie

 

Le citoyen du ciel (3eme partie)


Verset du jour : Colossiens 3 :2 «  Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre »


Dans la deuxième partie, j’ai terminé en disant qu’aujourd’hui il y’a certains chrétiens qui se comportent comme s’ils ont déjà atteint la destination finale alors qu’ils sont en transit.

Si quelqu’un est en transit, ses pensées et ses décisions se conforment à la destination finale. Notre destination finale est le ciel et nous sommes ici sur terre en tant qu’ambassadeur de Christ.

 

Le verset du jour (Colossiens 3 :2) nous demande de nous affectionner aux choses d’en haut et non à celles qui sont sur la terre. Le système du monde nous pousse souvent à nous soucier des problèmes qu’on rencontre tous les jours et ça prend une grande partie de notre attention. D’un autre côté on s’attache beaucoup aux choses de la terre comme si on vivra éternellement sur la terre alors que nous savons tous qu’il y’a un jour pour tout le monde de quitter ce monde.


Je peux affirmer sans peur de me tromper que tous ceux qui liront ce message n’ont pas quatre-vingt-dix ans devant eux pour vivre sur cette terre. Si donc il vous reste moins de quatre-vingt-dix ans à vivre sur la terre, avez-vous essayé de calculer les années que vous vivrez après la mort ? La bible parle d’une éternité c-à-d des milliards et des milliards d’années. Il n’y a même pas un chiffre pour expliquer la durée de la vie après la mort. Si donc vous êtes des citoyens du ciel et que vous savez que vous vivrez au ciel pendant des milliards et des milliards d’années, pourquoi s’attacher aux choses de la terre alors qu’on y vivra en moyenne quatre-vingt ans ? Je pense que nous tombons souvent dans le piège du diable qui veut nous persuader que notre bonheur se trouve ici sur terre alors que la terre est juste un chemin temporaire vers notre destination finale. Il n’y a rien de mal à avoir une belle maison, une belle voiture ou de belles choses mais si ces belles choses de la terre prennent la grande partie de ton attention au point de souffrir au cas où tu n’en as pas, à ce moment tu es tombé dans le piège de concentrer ton attention sur des choses temporaires. Que tu le veules ou pas, chaque jour tu t’approches lentement mais surement de ton départ vers l’éternité.

 

Toutes nos pensées et nos décisions ici sur terre doivent se conformer aux pensées et décisions célestes. Même nos requêtes dans nos prières doivent être conformes aux décisions du ciel. Je vais en parler dans la quatrième partie.

 

A Dieu seul soit la gloire


Le citoyen du ciel (Quatrième partie)


Verset du jour : Matthieu 6:10 « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel »

Il y’a une réalité que beaucoup de chrétiens préfèrent ne pas parler : la plupart des prières ne sont pas exaucées et avec le temps beaucoup de chrétiens finissent par se décourager. Certaines de nos prières ne sont pas exaucées parce que souvent nous demandons selon notre nature terrestre sans considérer la position céleste. Dieu dit dans sa Parole qu’Il connait les projets qu’Il a formés sur nous pour nous donner un avenir et de l’espérance (Jérémie 29 :11). Dans le même livre, Il dit que les projets ont été formés avant notre naissance. C’est pour cela que dans le verset du jour (Matthieu 6 :10), Jésus enseigne aux disciples de prier en demandant à ce que la volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au ciel. Quand nous présentons nos requetés dans la prière, nous devons toujours nous rappeler que nous sommes des citoyens du ciel et par conséquent nous devons nous conformer à ce qui se passe déjà au ciel.

Ce qui compte n’est pas l’assurance de la foi mais c’est l’assurance basée sur la volonté de Dieu. C’est d’ailleurs pour cette raison que Jean écrit en disant « Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu'il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée  » (1 Jean 5 :14-15)

Cela n’est possible que quand nous comprenons que nous sommes des citoyens du ciel. Un citoyen du ciel cherche toujours à marcher selon le plan céleste en acceptant de perdre ses propres intérêts. Nous avons tous des désirs et des préférences selon notre chair et notre personnalité mais si tu es réellement un citoyen du ciel, tu dois apprendre à sacrifier ces désirs et préférences en privilégiant les désirs et préférences du ciel selon la volonté de Dieu.

Avant de demander quoi que ce soit dans la prière on devrait se poser la question suivante à Dieu : « Qu’est-ce que tu veux dans cette situation ? Quelle est l’opinion céleste ? »

Un bon citoyen du ciel est bibliquement décrit comme un soldat du Seigneur. Paul écrit à Timothée en disant : « Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. Il n'est pas de soldat qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé » 2 Timothée 2 :3-4

Dans la cinquième partie, je parlerai de la provision financière du citoyen du ciel.

Passez une bonne journée


Le citoyen du ciel (Cinquième partie)

 

Verset du jour : Matthieu 6 :26 « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?»


Dans le verset du jour, Jésus compare les enfants de Dieu aux oiseaux. Les oiseaux ne travaillent pas pour gagner leur vie, ils n’économisent pas mais je n’ai jamais vu un oiseau passer une journée sans manger. Le soir, tous les oiseaux se reposent et aucun d’eux passe la nuit affamé. Jésus essaie de nous montrer comment Dieu qui est notre Père prend soin des oiseaux qui ne sont que ces créatures. Ceux qui ont cru en Jésus ne sont pas seulement les créatures de Dieu mais ils sont des enfants de Dieu (Jean 1 :12). Qui est plus important aux yeux de Dieu entre les oiseaux et ses enfants ? Si Dieu prend soins des oiseaux et s’assure qu’ils ne manquent pas à manger, qu’en serait-il quand il s’agit de ses propres enfants ? Remarquez que dans le verset Jésus a dit : « votre Père céleste les nourrit ». Les oiseaux sont quotidiennement nourris par notre Père céleste.

Si je suis le citoyen céleste, je ne devrais pas m’inquiéter de ce que je vais manger ou comment je vais vivre sur la terre car mon Père qui est dans les cieux s’occupera de moi.

 

Au début de cet enseignement j’ai dit que nous sommes des ambassadeurs de Christ sur la terre. Le salaire de l’ambassadeur américain au Burundi ne vient pas de la banque centrale du Burundi mais il vient de la banque fédérale de Washington. Même s’il y’a une crise financière au Burundi, l’ambassadeur américain au Burundi ne doit pas s’inquiéter car sa provision financière ne dépend pas de l’économie burundaise mais elle dépend de l’économie américaine.


Quand il y’aura une crise dans ton pays, ne panique pas comme tout le monde car ta provision ne dépend pas de ce qui se passe sur la terre mais de ce qui se passe au ciel. Si tu places toute ta confiance au Seigneur, Il couvrira tes besoins financiers même pendant la période de crise parce qu’Il n’a pas de limites. Il te montrera des stratégies ou Il ouvrira des portes inattendues pour que tu puisses travailler sans t’inquiéter.

 

C’est ici que je termine cet enseignement et si tu n’as pas encore pris la décision de te repentir et accepter Jésus comme ton sauveur, tu es encore un citoyen terrestre. A toi de choisir.

 

Que Dieu vous bénisse abondamment

 

               
         
               

 

 

© 2017 Chris Ndikumana. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.